SNCF : nous voulons continuer à pouvoir accompagner nos proches au train

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


A partir du mois de mai, des portiques seront installés à l’entrée des quais. Ils flasheront automatiquement les billets et aucune personne non munie de billets ne pourra les franchir. Cela veut dire que nous ne pourrons plus accompagner nos enfants, nos parents, notre amoureux (se) au train. Nous ne pourrons plus rester auprès d’eux jusqu’au dernier moment, les embrasser une dernière fois avant de les voir partir. C’était déjà le cas pour les ID TGV et dans certaines gares parisiennes, mais là, ça va être pour tous les trains. Ce matin, j’ai eu la surprise d’être refoulée à la gare TGV d’Aix en Provence alors que j’accompagnais ma fille qui part à l’autre bout du monde pour 6 mois. Le contrôleur (un être humain) a fini par me laisser passer, mais dans 2 mois, nous aurons affaire à des machines et ce ne sera plus négociable. De plus, les portiques seront fermés 5 minutes avant l’heure de départ du train. Donc, fini les trains attrapés  à la dernière minute… Et tout ça pour quoi ? Plus de sécurité ? Les portiques ne servent qu’à vérifier les billets, pas à scanner les bagages à la recherche d’armes ou explosifs. Plus de ponctualité ? Les défaillances de la SNCF au point de vue des infrastructures ne seront pas réglées par ces mesures. Faire des économies de personnel ? Ah oui ! Ça oui ! Cela va déshumaniser le voyage en train sous prétexte de sécurité et d’efficacité. Et ces machines vont coûter on ne sait combien... ce que nous payerons très certainement en plus sur nos billets. Donc, les trains sont de plus en plus chers, il n’y a pas de service de bagagerie comme dans les avions pour les personnes qui ne peuvent pas porter leurs bagages (enfants, personnes âgées, voyageurs partant pour longtemps et loin…), et en plus il faudra bientôt arriver 30 minutes à l’avance et se retrouver tout seul sans pouvoir être accompagné par un proche. Dans ces conditions, je ne vois plus l’intérêt du train par rapport à l’avion : aussi cher, voire plus, moins pratique et aussi contraignant… Alors, si comme moi, vous voulez pouvoir continuer à rester auprès de vos enfants, parents, amoureux(se), les aider, les embrasser une dernière fois, leur faire un petit coucou à la fenêtre du train… bref, juste continuer à vivre dans un monde humain et pas être flashé comme des produits à la caisse d’un supermarché, merci de signer cette pétition. Pour un monde encore humain !

 



Valerie compte sur vous aujourd'hui

Valerie FLAQUER FERNANDEZ a besoin de votre aide pour sa pétition “Guillaume Pepy: SNCF : nous voulons continuer à pouvoir accompagner nos proches au train”. Rejoignez Valerie et 34 signataires.