Réforme du recyclage des professionnels de la montagne

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


La formation continue (ou recyclage) monolithique des éducateurs sportifs "montagne" en environnement spécifique coûte cher sans réduire leur accidentologie ni améliorer leurs compétences, malgré 25 ans d'expérimentation.

Nous sommes soumis à une obligation de formation continue selon un programme unique, qui ne traite pas forcément nos besoins individuels de formation – quand toutes les autres professions réglementées (médecins, architectes, avocats, notaires, etc) ont le choix parmi une diversité de possibilités.

Nous demandons au ministère des Sports d'expérimenter l'application des mêmes principes à notre recyclage pour l'avenir : un recyclage à un tarif équitable et pour partie au moins "à la carte", permettant à chacun de choisir librement parmi une diversité de modules pédagogiques agréés par l'État.

Afin de garantir des formations utiles à tous et d'en assurer l'équilibre économique, nous proposons notamment de mutualiser entre les différents diplômes montagne  les modules suivants :

- un module de tronc commun restreint à 1/2 journée ou 1 journée (informations et rappels juridiques, secourisme, etc)

- des modules d'approfondissement de 1 jour à 2 jours 1/2 à choisir par chacun en fonction de ses besoins, qui pourraient pour certains réunir divers diplômes dans les mêmes sessions, parmi lesquels : "nouvelles méthodes de gestion du risque en montagne enneigée", "maîtrise des nouveaux outils d'orientation", "approfondissement secourisme et médicalisation", "réactualisation des techniques de progression, de sécurité et d'encadrement en canyon", "approfondissement juridique, marketing, commercial", etc.

Un tel système fonctionne parfaitement pour toutes les autres professions réglementées, pourquoi pas chez les éducateurs sportifs?



Syndicat Interprofessionnel de la Montagne compte sur vous aujourd'hui

Syndicat Interprofessionnel de la Montagne a besoin de votre aide pour sa pétition “Guides de haute montagne: Réforme du recyclage des professionnels de la montagne”. Rejoignez Syndicat Interprofessionnel de la Montagne et 364 signataires.