Rendez nous nos plages Corse

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Confinement, déconfinement … les annonces du pouvoir central se suivent, se contredisent et n’ont aucune cohérence.
Cela, on avait commencé à le comprendre dès le début de cette épidémie de coronavirus Covid-19. Le centralisme exacerbé et la défiance absolue de l’état central pour les territoires sont une des causes principales, sinon la principale, de cette désorganisation totale dans la gestion de crise. Et cette crise sanitaire n’est qu’une des crises que nous allons devoir affronter

En Corse ,nous avons plus de 1000 kilomètres de côtes maritimes parmi les plus belles d’Europe voir du monde 
Parmi les inepties dans les mesures de déconfinement prises par Paris on apprend qu’il sera encore interdit, même après le 11 Mai, de fréquenter les plages en Corse  Ainsi que les sentiers côtiers.
Et cela jusqu’au 1er Juin au moins.
Par contre il sera autorisé de s’entasser dans le métro parisien. Également de pratiquer le covoiturage.

Tout ce qui permet d’aller travailler est autorisé. Même si cela présente des risques de contamination. Bien sûr, il y aura (peut-être) le masque obligatoire pour chacun. Voire une distanciation conseillée.  Évidemment qu’il va falloir que l’économie reprenne. Et ce sont les femmes et les hommes qui font tourner la machine.