Demande d’enquête, fraude, collusion et abus de pouvoir au G7.

Demande d’enquête, fraude, collusion et abus de pouvoir au G7.

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


Michel Roy est un photographe et vidéaste professionnel de Québec et président de Digital Direct Photos et Vidéos et possède plus de 20 ans d’expérience dans des projets variés et importants à Québec.
Résumé
Le contrat fédéral 7390211 de Photographie hôte du G7 2018 dans Charlevoix, pour une valeur de 94 167,50 $, a vraisemblablement fait l’objet de fraude et collusion par les fonctionnaires fédéraux responsables des Affaires Mondiales Canada du contrat, et cela en collaboration avec un spécialiste en appels d’offres, Fabien Durand de Keepoint, à qui le contrat a été accordé.

Les «  Affaires Mondiales Canada » qui était responsable du contrat en collusion avec le spécialiste en appels d’offres, Fabien Durand de Keepoint, ont donc fraudé le contrat de photographie hôte du G7, le plus important contrat de photo en appel d’offres jamais attribué au Québec.

AMC a tout d’abord publié un appel d’offre de $75 000.00 avec des critères de participation internationale presque inaccessibles.  Comme prévu, aucune réponse n’a été reçue.

AMC a par la suite produit un autre appel d’offre EN CACHETTE, cette fois-ci de $95 000.00, avec des critères nationaux. Ils ont enlevé la côte de sécurité en utilisant le même numéro de contrat et ils ont caché ce deuxième appel d’offre de $95 000.00 au public en ne la publiant pas sur le site « achatetvente » du gouvernement, un élément fondamental des appels d’offres, privant tous les Canadiens de participer.

Une proposition à laquelle il était maintenant devenu plus facile de participer pour des milliers de photographes professionnels, en plus d’être plus payante, mais malheureusement cachée de tous.

Ils ont ensuite simplement donné le contrat à Fabien Durand de Keepoint, un spécialiste en appel d’offres fédérales qui n’a jamais fait une photo de sa vie, et qui n’avait aucune expérience en matière de service de photographie pour la presse.

Ils ont invité Michel Roy, photographe de Québec, à participer pour avoir un bon deuxième soumissionnaire et éviter une enquête.

Dans leur magouille, les fonctionnaires fédéraux des médias se sont fait prendre deux fois à rechercher des photographes dans leurs contacts personnels après la fermeture de l’appel d’offres caché des Canadiens.

Les documents du dossier et la soumission bâclée de Keepoint sont toujours cachés après plus d’un an aux services d’accès à l’information. Plusieurs plaintes acceptées, supposément assignées prioritairement sont toujours en attente de développement, les enquêteurs du commissariat à l’information quittent le travail et se succèdent, après plus d’un an, presque tout est caviardé. Le manque de transparence est total.

Collusion and fraud at G7 Charlevoix 2018
Federal officials of Global Affairs Canada, G7 media officials in Charlevoix, defrauded Canadian photographers of the largest photographic contract in Quebec history.

AMC issued a tender of $ 75,000.00 with international criteria for participation which were almost inaccessible and received no response as expected.

AMC subsequently made another tender this time of $ 95,000.00 with easier national criteria and removed the security requirements appendix.

In addition, they used the same contract number, and finally, and most important, they hid this second $ 95,000.00 tender from the public by not publishing it, a fundamental part of the tenders, depriving all Canadians of their possible participation at this most important professional photography contest in Quebec ever..

A proposal that was now much easier to participate for thousands of professional photographers, in addition to being more profitable.

They then simply and outright gave the contract to Fabien Durand of Keepoint, a federal tenderer specialist who never made a picture of his life, and had no experience in media photography.

They invited the photographer Michel Roy from Quebec City to participate to have a good second participant, a stooge, and avoid all investigation.

In their tricks, the goverment officials/media officials were caught twice looking for photographers illegally in their personal contacts after the closing of the hidden tender.

The documents on files, and the sloppy submission of Keepoint are still hidden after more than a year at Information access and the Office of the Information Commissioner.

 



Michel compte sur vous aujourd'hui

Michel ROY a besoin de votre aide pour sa pétition “GRC: Demande d’enquête de la GRC - Asking RCMP to investigate - G7 Fraude Fraud”. Rejoignez Michel et 9 870 signataires.