A Marseille , non à la marchandisation des masques FFP2

A Marseille , non à la marchandisation des masques FFP2

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
cedric MATTHEWS a lancé cette pétition adressée à grandes enseignes de la distribution et à

En période de guerre, certains ont utilisé le ticket de rationnement pour maîtriser et contrôler les populations. Dans le moment actuel prétendu de concorde nationale, le retour à la réalité des lois du marché se fait par le jeu de l’offre et de la demande, du besoin impérieux de masques de protection. Nous tombons dans le voyeurisme le plus honteux de la mise en application du sacré saint rapport de la valeur d’usage et de la valeur d’échange. En quelques mois, le prix du masque FFP2 aura été multiplié par 10 ! Penser que les grandes surfaces vont bâtir sur ce virus monde un rattrapage de bénéfices, est légitime. Demandons-nous, quand les commandes ont été passées par les grandes enseignes et si cela a ralenti l’approvisionnement des services publics, si oui alors des comptes seront à rendre et des sanctions exemplaires seront à appliquer.

Qui a importé le virus ? Le néolibéralisme. A qui doit il profiter ? À personne.  

Mais pour l’heure .

Les signataires de cette pétition demandent qu’à Marseille, ville où se conjuguent depuis des décennies, l’extrême pauvreté et une politique libérale débridée, que les grandes enseignes de la distribution renoncent aux profits attendus de la revente des masques FFP2. Que les stocks nécessaires soient mis à disposition à prix coûtant des services publics qui en ont besoin (hôpitaux, Ehpad , services municipaux, établissements scolaires… ). Que ces masques soient distribués gratuitement aux marseillais les plus démunis par l’intermédiaire des services municipaux en quantité suffisante pour rétablir la vie au quotidien et le lien social.

De la santé des citoyens il ne peut en être fait une marchandise. De leur liberté il ne peut en dépendre d’un ticket de rationnement qui aujourd’hui sous la forme d’un masque contraint à rester bloquer chez soi.

Le monde n'a pas changé, il changera quand certains de la France libérale « d’en haut » renonceront à réaliser une opération financière juteuse sur le dos du citoyen « d’en bas ». 

Nous ne pouvons céder sur ce qui fonde notre pacte républicain :

Liberté, liberté de circuler en se protégeant et en protégeant les autres

Égalité, égalité d’accès aux masques

Fraternité, la fraternité brisant les lois du marché néolibéral

 

  What do you want to do ? New mailCopy  
0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !