Pour la représentation indépendante de la société civile au Sénat, soutenez #NotreAvenir !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Une liste pour représenter la société civile au Sénat? Une folie m’a-t-on dit. « Les grands électeurs ne votent que pour leurs partis. En plus tu es jeune, tu es une femme, et tu es Rom... Laisse tomber ! Qui va prendre le risque avec toi ?! »

« Commence par opérer en toi le changement que tu veux apporter dans le monde », disait Gandhi. Dont acte.

J’ai eu la chance de me déclarer candidate à la candidature pour les élections sénatoriales avec l’appui de 150 membres de la société civile séquano-dionysienne et nationale qui appelaient les partis à m’investir sur une liste.

Rapidement, le nombre des signataires est monté à près de 300.

Ce  soutien m’a donné de la force : c'est vrai que lorsqu'on grandit en bidonville et en quartier populaire, même en étant devenue élève-avocat et activiste, se présenter à une élection n'a rien d'évident. La démarche était une réponse à un encouragement d’élu.e.s, de militant.e.s des milieux politique et associatifs, et surtout, de ceux et celles aux côtés de qui je me bats au quotidien en Seine-Saint-Denis. Et cette force, j'allais en avoir besoin pour faire face aux calculs cyniques, à la remise en cause de mon intégrité, de ma légitimité, à la réduction de ma personne à une « image de la diversité » interchangeable, qui ont fini par  m'éloigner des listes de parti et de leurs dissident.e.s... 

Un temps, j’ai hésité. Etions nous donc réellement condamné.e.s à faire la queue derrière les conflits de partis avant de pouvoir traiter les urgences de terrain?

Mais un seul regard posé sur la réalité, et l'évidence est là : nous n'avons tout simplement plus le luxe du temps politique. Précaires, isolé.e.s, sans abri, sans papiers, tous et toutes, nous avons besoin de solutions maintenant, pour notre avenir commun.

Avoir une représentation indépendante de la société civile au Sénat, c'est pouvoir travailler la loi de manière transpartisane, basée sur les expériences et expertises des associations, ONGs, collectifs et militant.e.s qui sont sur le terrain au quotidien, celles des personnes qui vivent les plus dures réalités de notre territoire, et sont les premier.e.s à alerter sur des urgences dont les jeux politiciens freinent encore trop souvent le traitement. 

Si nous ne nous battons pas pour être entendu.e.s, qui le fera à notre place ? 

Vendredi 8 septembre, j’ai donc déposé la liste #NotreAvenir, composée à 100% d’acteurs et actrices associatives de Seine-Saint-Denis travaillant pour que  chacune et chacun, et en particulier les plus vulnérables, puissent accéder à ses droits fondamentaux, à la justice sociale et environnementale tout en gardant sa dignité. 

Une liste sans parti, donc une liste sans moyens, mais avec la conviction que ce n’est pas parce que la société civile n’EST pas représentée indépendamment au Sénat qu’elle ne DOIT pas l’être, et ne PEUT pas l’être. 

Une liste de courage et de conviction, qui a coûté à certain.e.s des amitiés, des affiliations politiques, peut-être des carrières. Une première liste à prendre ce risque, parce que le combat est nécessaire.

Peut-être que nous ne gagnerons pas l'élection, mais aurons réussi.

Réussi à bousculer les codes établis, et proposer un autre avenir possible, pour chacun et chacune d’entre nous comme pour les générations futures.

Le vote aura lieu le 24 septembre prochain. Soit dans une semaine. 

D’ici-là, nous voulons faire émerger des propositions issues de nos expériences de terrain, et appeler les grand.e.s électrices et électeurs à faire un choix responsable : celui d'une représentation de la société civile par la société civile et indépendante des partis au Sénat. 

Cette campagne vous appartient autant à vous qu'à nous. Car si l'élection est indirecte, nous pouvons tous et toutes l’influencer!

Pour porter ce message avec nous, vous pouvez : 

 

  1. signer ce texte, et appeler d'autres à en faire autant sur les réseaux sociaux
  2. nous rejoindre mercredi 20 septembre à 19h à l’Île-Saint-Denis pour faire remontrer VOS propositions pour améliorer nos conditions de vie (infos à suivre)
  3. participer à contacter les grand.e.s électeurs et électrices pour les convaincre de nous rejoindre, en vous manifestant à notreavenir.laliste@gmail.com
  4.  suivre et relayer nos nouvelles !

Merci de votre participation à ce long chemin collectif, dont la campagne sénatoriale n'est qu'une marche parmi tant d'autres passés, et tant d'autres à venir avec mes colistier.e.s Mehdi Bouteghmès, Veronique Decker, Vassindou Cissé, Fatou Meite, Sebastien Freudenthal, Claire Nicolas et Lionel Brun.

Solidairement,

Anina, pour #NotreAvenir aux #Sénatoriales2017

Twitter : @anina_ciuciu

 

 



Anina compte sur vous aujourd'hui

Anina CIUCIU a besoin de votre aide pour sa pétition “Grand.e.s électeurs et électrices du 93 : pour une représentation indépendante de la société civile au Sénat, soutenez #NotreAvenir !”. Rejoignez Anina et 440 signataires.