Maintien du poste de Psychologue scolaire de Martignas sur Jalle et Saint Jean d'Illac

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


A la rentrée 2017, les écoles de la commune de Martignas sur Jalle changeront de circonscription de rattachement et rejoindront celle de Saint-Médard en Jalles tandis que les écoles de la commune de Saint-Jean d'Illac resteront sur la circonscription de Pessac.
Le poste de psychologue scolaire ne sera plus affecté exclusivement à ces deux communes ce qui entraîne plusieurs conséquences.

D'un côté l'équipe de 4 psychologues en place actuellement sur la circonscription de Saint Médard en Jalles se voit affecter un nouveau territoire comprenant 805 élèves, tandis que les 4 psychologues de Pessac gagnent 853 élèves. Aucun effectif supplémentaire n’est prévu pour absorber cette augmentation de suivi.

En outre, personne à ce jour ne semble avoir été désigné afin d’assurer une transmission des dossiers des enfants et familles suivis actuellement sur chacune des communes.

Le travail de fond que mène la psychologue scolaire depuis des années va être profondément remis en question. Enfin, charge de travail oblige, plus aucun travail de prévention et de médiation ne pourra être mené auprès des enfants.

Malgré les nombreux courriers déjà adressés, le DASEN nous a malheureusement confirmé sa décision.

Les associations de parents d’élèves de Martignas sur Jalle et de Saint-Jean d'Illac s' unissent pour défendre un suivi de qualité pour les enfants en difficultés.

Aujourd’hui, les signataires de cette pétition demandent expressément au DASEN un demi-poste de psychologue scolaire supplémentaire sur chacune des 2 circonscriptions dont dépendront à la rentrée 2017 les communes de Martignas sur Jalle et de Saint-Jean d’Illac, et par là même, le maintien de Mme Sarrazin à son poste.



GPEI - FCPE - compte sur vous aujourd'hui

GPEI - FCPE - APIS a besoin de votre aide pour sa pétition “GPEI FCPE APIS Maintien du poste de Psychologue scolaire”. Rejoignez GPEI - FCPE - et 480 signataires.