Increase COVID-19 testing capacity in Canada Augmentez le depistage de la COVID-19

0 have signed. Let’s get to 25,000!

Tara Moriarty
Tara Moriarty signed this petition

francais au-dessous de version anglais

Dear Honourable Patty Hajdu Minister of Health, and Canadian national, provincial, territorial and First Nations leaders,

As of March 21, 2020, only 88,249 Canadians have been tested for COVID-19, with a total of 1,329 confirmed cases, 16 recoveries, and 19 deaths. Testing is critical for understanding the extent of infection and how best to distribute our limited resources. One barrier to increasing testing capacity is a shortage of trained personnel. There are similar problems with shortages of key equipment and supplies.

Canada's National Microbiology Laboratory is working with provincial public health laboratories to ensure additional testing capacity.

However, highly skilled scientists outside this system are prohibited from lending assistance. Normally, this red tape protects us all but now it is blocking our ability to respond quickly.

It has been estimated that we are a week or so away from large numbers of COVID-19 cases entering our ICUs. If we cannot identify and track new cases, we could face an uncontrolled epidemic, requiring measures that will be challenging to impose in a democratic setting. Increased testing is the key to controlling this epidemic.

We are calling on the Canadian government, especially the Honourable Patty Hajdu, Minister of Health, to:

•Allow for a temporary relaxation of regulations such that established research or industry labs can perform COVID-19 testing under the full supervision and control of public testing labs, with all required quality assurance and privacy protection measures.

•Allow highly skilled technicians to run standard tests developed by public health labs, without going through the normal accreditation process, under the full supervision of public health labs.

•Allow research/industry labs to provide materials and equipment needed for testing and the personnel to operate them.

•Allow research/industry labs to assist with developing and adapting tests for public health use, under public health control, using currently non-standard materials and equipment

*Allow students in professional programs such as medicine, dentistry, nursing, pharmacy and others to contribute to public health efforts to track cases and limit spread by contributing to contact tracing phone calls and efforts, and if necessary to support graduate and other senior students to help in the same way.

Thank you for your help in protecting the health and safety of all Canadians in this unprecedented time.

 

Francais:

A compté du 21 Mars 2020, seulement 88,249 Canadiens ont été testé pour le virus COVID-19. Ces tests ont démontrés: 1,329 cas positives, 16 cas en rémission et 19 cas sont lié a un décès.  Les tests sont essentiels pour comprendre l’étendue de cette infection et surtout pour comprendre comment repartir au mieux nos ressources présentement limitées. La principale limitation pour augmenter notre capacité à tester la population provient du manque de personnel qualifié. D’autres limitations concernent également l’accès aux équipements spécialisés ainsi qu’aux produits de laboratoire permettant ces tests.

Le Laboratoire National Canadien de Microbiologie travaille de concert avec les laboratoires de Santé Publique dans les provinces augmenter cette capacité de tests.

Cependant, il existe de nombreux chercheurs et scientifiques très qualifiés qui ne peuvent pas et n’ont pas le droit de mettre leur service à la disposition de cette demande. En temps normal, cette interdiction est justifiée, mais en cas de force majeure, elle limite notre capacité a répondre plus rapidement.

Dans un futur très proche (une semaine ou deux), il est possible qu’un très grand nombre de patients ayant contracté le virus COVID-19 vont devoir être hospitalisé en soin-intensif. Si nous ne pouvons pas identifier les nouveaux cas, il est fort probable que nous retrouvions face-à-face a une épidémie non-contrôlée, demandant des mesures qui seront difficiles pour tous au sein de notre démocratie.

Augmenter notre capacité à tester est essentiel et vital pour combattre cette épidémie.

Nous demandons au Gouvernement Canadien et surtout à l’Honorable Patty Hajdu, Ministre de la Santé :

- La relaxe temporaire des régulations qui permettrait à des laboratoires de recherche et industriels réputées d’apporter leur aides pour l’analyse de test COVID-19 sous la tutelle et le contrôle intégral des laboratoires publiques de tests, avec la même assurance de qualité et de mesures de protection personnelle. 

- La permission aux chercheurs et techniciens scientifiques très qualifiés de  faire les tests développés par les laboratoires de Santé Publique, sans devoir passer par le devoir d’accréditation, sous la direction des laboratoires de Santé Publique.

- La permission aux laboratoires de recherches et industriels de donner l’accès à l’équipement nécessaire pour augmenter la capacité à tester ainsi que le personnel nécessaire pour opérer ces outils.

- L’assistance des laboratoires de recherches et industriels pour le développement et la modification des test utilisés demandant l’utilisation de nouvelles méthodes, matériaux et équipements, le tout sous le control de la Santé Publique.