"Gouverner, c'est d'abord loger son peuple"

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Monsieur le Président de la République,

Le Jeudi 27 Juillet 2017, vous avez annoncé votre volonté de ne plus voir "personne dans la rue d'ici la fin de l'année". Nous sommes en fin d'année et je constate qu'il y a toujours des sans-abri dans la rue.

Avec la vague de froid, plusieurs centres d’hébergement d’urgence provisoire vont ouvrir pour loger des sans-abri. Cette situation n'est pas durable. Selon le Samu Social, 4 familles sur 5 qui contactent chaque jour le 115 pour trouver un hébergement, restent sans solution.

Quant aux sans-abri qui sont accueillis provisoirement dans ces centres d'hébergement, ils se retrouveront à nouveau dans la rue une fois cette vague de froid terminée.

Un jour, un grand homme a dit : "Gouverner, c'est d'abord loger son peuple". Ce grand homme c'était Henri Grouès, dit l’abbé Pierre.

Les sans-abri doivent-ils attendre la mort pour trouver un toit ?

Monsieur le Président de la République, j'accorde énormément d'importance au respect de la parole donnée. Ne voyez-vous pas de sans-abri dans la rue ?

Des sans-abri, j'en croise tous les soirs dans la rue, je prends à témoin tous les signataires de cette pétition.

Jonathan Legentil



Jonathan compte sur vous aujourd'hui

Jonathan LEGENTIL a besoin de votre aide pour sa pétition “"Gouverner, c'est d'abord loger son peuple"”. Rejoignez Jonathan et 517 signataires.