Pas un centime d'argent public pour saint Barthélemy le paradis fiscal

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les contribuables français, imposables ou non (la TVA étant un impôt) doivent refuser que l'argent public soit investi pour la reconstruction de Saint Barthélemy, le paradis fiscal français, lieux de résidence ou de villégiature des ultras riches, qui est totalement exonérée d’impôts.

les habitants se refusent depuis toujours a participer a la solidarité nationale en refusant toutes formes d’impôts, en 2003 un referendum local visant a sortir cette ile du système fiscal emporta 95,59% des votes exprimes, ce qui ne laisse aucun doute sur les positions de l'ensemble de ces habitants concernant leur volonté de se soustraire a l’impôt et de ne pas participer au financement de l'état et a la solidarité nationale.

Au regard de la volonté acharnée des habitants fortunés de saint Barthélemy de se soustraire a l’impôt et de transformer leur ile en paradis fiscal,
il faut aujourd'hui les forcer a assumer leur positions libérales et ne pas dépenser un centime de l'argent public issu de la solidarité des contribuables français, pour reconstruire saint Barthélemy, et les inviter a se tourner vers leurs assureurs privées (sensées être tellement plus efficientes que le secteur public) pour les secourir et reconstruire.

Il est grand temps de mettre les partisans du libéralisme et les délinquants fiscaux face a leur choix idéologiques et de société.

Les contribuables Français, imposables ou non, demande a monsieur le président président Emmanuel Macron et au gouvernement de monsieur Édouard  Philippe, de cesser immédiatement les dépenses d'argent public engagées pour aider saint Barthélemy et de n'engager aucune dépense pour la reconstruction.



Spetsgruppa V "vympel" compte sur vous aujourd'hui

Spetsgruppa V "vympel" a besoin de votre aide pour sa pétition “gouvernement Macron: Pas un centime d'argent public pour saint Barthélemy le paradis fiscal”. Rejoignez Spetsgruppa V "vympel" et 29 signataires.