NON AU KOBOLO/TRAMADOL SANS PRESCRIPTION MÉDICALE

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Des jeunes filles sont violées chaque jour après avoir ingurgité les kobolos. Des jeunes hommes deviennent agressifs sous l'effet de cette drogue. Les revendeurs se font de l'argent pendant que la jeunesse se détruit. Les adolescents de 16, 17 ans en font un business. Il faut urgemment agir pour protéger la jeunesse gabonaise. Nous avons déjà mis à contribution nos voix et nous attendons de notre gouvernement qu'il démantèle le réseau de distribution et de consommation illicite de ce médicament devenu un fléau dangereux chez les jeunes.



Citizen meet-up compte sur vous aujourd'hui

Citizen meet-up a besoin de votre aide pour sa pétition “Gouvernement Gabonais : NON AU KOBOLO/TRAMADOL SANS PRESCRIPTION MÉDICALE”. Rejoignez Citizen meet-up et 387 signataires.