Petition Closed

Pour comprendre l'expression "grande démocratie"

l'acteur français Gérard  Depardieur qui possède depuis peu un passeport russe a critiqué l'opposition en Russie, dimanche 13 janvier. Elle "n'a pas de programme, rien, il y a des gens intelligents comme Kasparov [ancien champion du monde d'échecs passé à l'opposition], mais c'est bien pour les échecs et c'est tout", a déclaré l'acteur dans une interview à une chaîne publique russe donnée depuis Bakou, en Azerbaïdjan, où il participe à un documentaire sur Alexandre Dumas et le Caucase.

Dans des propos filmés en caméra cachée en marge de l'interview, Depardieu a estimé que les Français aimaient bien critiquer, citant l'exemple du groupe russe de Pussy Riot, dont deux membres ont été condamnées à deux ans et demi de camp pour "hooliganisme" et "incitation à la haine religieuse" après avoir chanté une prière anti-Poutine dans une cathédrale à Moscou. "Imaginez si ces filles étaient allées par exemple dans une mosquée. Elles n'en seraient pas sorties vivantes. Même dans le monde catholique, cela aurait été terrible. Mais quand je dis ça en France, on me prend pour un idiot", a-t-il dit.

Francetv info avec AFP

Letter to
gouvernement français
Offrons la nationalité française aux Pussy Riot