Evacuez l'île de Saint-Martin: situation d'urgence après IRMA

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Chers concitoyens,


je fais suivre ces informations suite à des dizaines de témoignages audio et vidéo glaçants de nos familles et amis qui nous parviennent via les réseaux sociaux.

La colère gronde sur l'île française de Saint-Martin. Les rescapés se sentent oubliés et demandent à être évacués au plus vite.

Près d'une semaine après le passage de l'ouragan, le 05 septembre 2017, la situation est préoccupante sur la partie française.

Alors même que la partie hollandaise est évacuée par des bateaux de croisière pouvant accueillir des milliers de personnes, et que l'île de Barbuda a été évacuée vendredi dernier, les saint-martinois français, eux, sont pris au piège sur une île dévastée où règne l'insécurité.


Des bandes organisées et armées terrorisent la population, sans que les autorités puissent reprendre la situation en main.

Des vivres et de l'eau sont parvenus sur l'île mais le ravitaillement reste très discret, toute la population n'y a pas accès..La logistique sur place est défaillante et les secours peinent à s'organiser.Les habitants, plongés dans le désarroi, tentent de s'alimenter avec leurs propres réserves qui s'amenuisent de jour en jour.

Des dizaines de cadavres remontent à la surface des eaux, des corps gisent sous les décombres et les conditions sanitaires se dégradent fortement. Sans intervention rapide et organisée des autorités, les maladies risquent de se propager.

La population est désespérée et se sent abandonnée. Des centaines de personnes demandent à partir et à rejoindre leurs familles en Guadeloupe ou ailleurs, mais sont retenus par les militaires qui ont pour ordre de faire barrage devant l'aéroport. Des enseignants, des fonctionnaires d’État réclament leur rapatriement sanitaire en vain.


Ce qu'on nous montre dans les médias n'est pas la réalité mais un simulacre devant les caméras. Les militaires sur place restent inactifs. Si on veut quitter l'île, c'est au faciès.

Les Antillais ne sont pas des citoyens de seconde zone ! Restons mobilisés pour nos compatriotes français désemparés et livrés à eux-mêmes ! Nous demandons au gouvernement de réagir au plus vite et de permettre aux sinistrés d'évacuer pour éviter un drame.



ERIKA compte sur vous aujourd'hui

ERIKA J a besoin de votre aide pour sa pétition “Gouvernement français : Evacuez l'île de Saint-Martin: situation d'urgence après IRMA”. Rejoignez ERIKA et 58 signataires.