Exiger du Gouvernement une meilleure répartition des médecins sur le territoire

Exiger du Gouvernement une meilleure répartition des médecins sur le territoire

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Cécile UNTERMAIER, Députée de Saône-et-Loire a lancé cette pétition adressée à gouvernement

Plus d’un citoyen sur dix ne parvient pas à trouver de médecin traitant et huit millions vivent aujourd'hui dans un désert médical : absence de médecins de proximité, difficultés à obtenir un rendez-vous avec un médecin généraliste ou spécialiste, renoncement aux soins faute de médecin référent...

Depuis des années, l'Etat a laissé se développer des concentrations de médecins dans certains territoires, et des déserts dans d'autres. Aujourd’hui, la question d’une meilleure répartition de ces professionnels est cruciale.

Plusieurs propositions de loi ont été déposées à l’Assemblée nationale, la dernière en janvier ; toutes ont été rejetées.

Une véritable politique nationale de santé publique doit être mise en place pour garantir un égal accès aux soins. La Sécurité sociale ne peut continuer à faciliter l’installation d’un médecin dans un secteur bénéficiant d’une démographie médicale satisfaisante alors que d'autres territoires connaissent une pénurie inquiétante. Les conventionnements de médecins libéraux, généralistes ou spécialistes, qui s'installent, doivent être temporairement réservés aux secteurs sous dotés. 

Face à l'urgence qu’appelle un tel constat, il importe de fixer ces nouvelles règles encadrant - au moins de manière transitoire - l'installation des médecins, comme il en existe d'ailleurs pour d'autres professionnels de santé.

Nous ne pouvons plus inaugurer des maisons de santé vides de médecins, laisser s’amplifier le déséquilibre et la pénurie. La politique nationale de santé publique exige des résultats contre la désertification. Sinon, que pourrions-nous dire aux citoyens ? Qu'ils attendent ? La santé n'attend pas !

Pour défendre la médecine de proximité, signez cette pétition !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !