Exigeons une commission parlementaire pour faire toute la lumière sur l’affaire BENALLA !

0 a signé. Allez jusqu'à 15 000 !


L’affaire Alexandre BENALLA est un scandale d’État !

Lorsque ce membre du Cabinet de la Présidence de la République, déguisé en agent de Police, frappe un jeune homme dans la rue parce qu'il veut lui interdire d'exercer son droit le plus fondamental de manifester, il s’agît de faits extrêmement graves, délictuels et contraires à la Déclaration Universel des Droits de l'Homme.

Pourtant la Ministre de la Justice de notre pays, Nicole BELLOUBET, qualifie ce matin, 19 juillet, ces faits de « gestes inadaptés » et déclare « les agressions, je ne sais pas si c’est le mot juste ».

Il semble assez suspicieux que l’Elysée s’engage autant à défendre et expliquer les violences commises par un de ces collaborateurs et amène à s'interroger.

L’Elysée prétend que cet individu a été relevé de ces fonctions à l’extérieur du palais présidentiel pourtant Alexandre BENALLA se trouvait avec Les Bleus dans leur bus dimanche 15 juillet.

Un second individu, gendarme réserviste et salarié de LA REPUBLIQUE EN MARCHE aurait également été sanctionné pour des faits similaires, selon le porte-parole de l’Elysée, Bruno ROGER-PETIT.

Le Président de la République, Emmanuel MACRON, s’enferme dans un mutisme qu’on ne lui connaissait pas jusque-là.

Il est crucial pour notre démocratie que toute la lumière soit faite sur les agissements du Conseiller BENALLA !

Depuis l’élection d’Emmanuel MACRON, nos institutions sont malmenées et les députés de l’opposition, de tous bords, ne sont pas entendus.

Exigeons de notre gouvernement qu’une commission parlementaire indépendante soit constituée afin que toute la lumière soit faite sur ces évènements qui fragilisent les fondements de notre République.



Jumper compte sur vous aujourd'hui

Jumper PARIS a besoin de votre aide pour sa pétition “Gouvernement: Exigeons une commission parlementaire pour faire la lumière sur l’affaire BENALLA”. Rejoignez Jumper et 10 416 signataires.