Pétition fermée

Abolition des sacs de plastique à usage unique dans les commerces

Cette pétition avait 68 signataires


CONSIDÉRANT QU'un sac en plastique prend 450 ans à se décomposer;

CONSIDÉRANT QU'il a un risque pour notre santé d'ingérer une trop grande consommation de poisson vu la pollution, des plastiques et des produits toxiques qu'ils ingèrent. (Une étude conduite par des chercheurs de l'Institut marin et atmosphérique portugais a révélé que 83% des crustacés examinés contenaient des microplastiques);

CONSIDÉRANT QUE, selon Éco Entreprises Québec, plus d’un milliard de sacs de plastique à usage unique sont encore distribués au Québec chaque année;

CONSIDÉRANT QUE, selon Recyc-Québec, moins de 15 % de ces sacs sont récupérés dans la province;

CONSIDÉRANT QUE, selon une étude commandée par le Forum de Davos, les océans contiennent déjà plus de 150 millions de tonnes de plastique et devraient contenir davantage de plastique que de poissons d’ici 2050;

CONSIDÉRANT QUE, selon l’Université McGill, la pollution par les microdébris de plastique atteint même le fleuve St-Laurent;

CONSIDÉRANT QUE la réduction à la source représente la seule réelle solution écologique à la problématique de la surconsommation des plastiques;

CONSIDÉRANT QUE plusieurs pays et États ont déjà banni la distribution de sacs de plastique sur leur territoire avec succès et que plusieurs municipalités au Québec comptent faire de même à court terme;

CONSIDÉRANT QUE les déchets plastiques tuent 1,5 million d'animaux par an.

Nous demandons au gouvernement du Québec d’interdire la distribution de sacs de plastique à usage unique par les commerces dans l’ensemble du territoire de la province.

http://www.lapresse.ca/environnement/pollution/201601/19/01-4941398-plus-de-plastique-que-de-poisson-dans-locean-en-2050.php

http://www.conservation-nature.fr/article2.php?id=139

 

 



Nadine compte sur vous aujourd'hui

Nadine R a besoin de votre aide pour sa pétition “Gouvernement du Québec : Abolition des sacs de plastique à usage unique dans les commerces”. Rejoignez Nadine et 67 signataires.