DIMINUTION de la VITESSE à 80 kms/h : Arrêtons le décret ministériel

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Bonjour à Tous,

 

Il y a quelques jours le Gouvernement par le premier ministre a décidé de faire passer la vitesse de 90km/h à 80 km/h au motif de sauver des vies sur nos routes.

 

Cette mesure doit s’inscrire dans la politique générale du gouvernement de Emmanuel Macron, avec les mêmes principes de cohérence et pragmatisme depuis sa mise en place.

 

Notre Président ne cesse d’affirmer ses ambitions pour transformer le pays en profondeur en s’appuyant sur le principe qu’il rappelle à chaque intervention :

« Je fais ce que j’ai dit lors de ma campagne électorale, vous ne pouvez être pris au dépourvu. »

 

« Alors, pour mémoire, Monsieur Le Président, lors de votre campagne électorale, à la question :

Abaisserez-vous de 90km/h à 80km/h la vitesse maximale autorisée sur les voies sans séparation de sens de la circulation ?

Vous avez répondu :

"La baisse de limitation des vitesses peut constituer une piste de progrès en la matière. Mais elle n’est pas la seule. Les accidents peuvent aussi survenir à des vitesses moindres, le cœur du problème étant l’éducation au respect des vitesses.

En France, les vitesses sont « impaires » : 30, 50, 70, 90, 110, 130. Cela participe de leur lisibilité. Je souhaite d’ailleurs que l’on revisite certains réseaux, je pense aux autoroutes urbaines par exemple pour faciliter la lisibilité par les usagers, car parfois on ne sait plus à quelle vitesse rouler, entre les tunnels, les virages, etc.

Je suis naturellement favorable, dès lors que les conditions de danger l’imposent à abaisser la vitesse à 70. Mais abaisser en section courante la vitesse à 80 interrogerait l’ensemble de l’édifice. Il faudra donc conduire une réflexion cohérente incluant les effets sur le reste du réseau dans ce genre de décision. »

 

Notre Président doit respecter sa parole et la cohérence de ses réformes, pour cela la décision de baisser la vitesse de 90 Km/h à 80 Km/h ne peut avoir lieu.

 

Nous proposons :

-       Définir une véritable politique de la sécurité routière, avec une réflexion sur l’éducation au respect des vitesses.

-       Conserver le principe de lisibilité des limitations de vitesse sur le côté impairs de celles-ci.

-       Proposer une meilleure lisibilité des limitations existantes pour faciliter la vie des usagers.

-       Appliquer le principe de la limitation de vitesse à 70 km/h uniquement sur toute portion de route quelque-soit sa destination (nationale, départementale, etc) à chaque fois, que sur cette portion il existe un nombre de tués supérieur à 3 par an.

 

Cette décision de limitation de 90 km/h à 80Km /h entraine des conséquences dramatiques pour toute la population qui vit dans les territoires de province.

 

Elle contribue à la fragmentation de la France en deux :

-       Les citadins, qui ont des possibilités de communiquer par internet avec des débits efficients, des offres d’emploi proches de leur lieu de résidence et des moyens de transports en commun importants et nombreux.

 

-       La population rurale dont les débits des réseaux informatiques sont souvent nettement inférieurs à la moyenne nationale. Des Emplois proposés souvent à des distances kilométriques importantes sans moyens de transport en commun disponibles ou existants.Pour eux, le quotidien est le déplacement avec leur véhicule personnel sur des routes départementales ou nationales quelque fois en mauvais état et sur des distances plus moins longues.

 

 

Demandons au gouvernement de se saisir de ce dossier au plus vite et de prendre en compte le respect de la parole politique, et de participer à la cohésion  nationale au plus vite !!!



Jacques compte sur vous aujourd'hui

Jacques MOREAU a besoin de votre aide pour sa pétition “Gouvernement: DIMINUTION de la VITESSE à 80 kms/h : Arrêtons le décret ministériel”. Rejoignez Jacques et 1 499 signataires.