Soutenir les travailleurs de VIOME en Grèce

GRECE : soutenons la lutte des VIOME !

Face aux politiques d'austérité imposées par l'Union Européenne et au maintien d’une dette inique, qui entraînent privatisations, baisses de salaires, fermetures d'entreprises, licenciements, la lutte des travailleurs de VIOME est emblématique des résistances grecques. Cette usine de la banlieue de Thessalonique, fermée en 2011, est désormais occupée et autogérée par le personnel, qui l'a reconvertie en 2013 dans la production de bio-détergents écologiques.

Les propriétaires de l'entreprise en faillite multiplient les manœuvres pour la vente aux enchères du terrain, dans l'espoir de mettre fin à l'expérience. De son côté, le personnel exige que soit annulée cette procédure et que l'usage de son outil de travail lui soit officiellement reconnu. Cette mesure relève d'une décision politique, que n'a jamais prise le gouvernement d'Alexis TSIPRAS, malgré ses vagues promesses.

Le tribunal de Thessalonique devait se prononcer le 13 janvier dernier. Nos amis de VIOME ont alors lancé l'appel ci-dessous, qui reste d'une actualité brûlante puisque le jugement a été mis en délibéré.

En signe de protestation, deux gestes simples et efficaces de pression sur les autorités grecques sont proposés :

- Signer cette pétition (elle sera envoyée à l’ambassade grecque en France),

- Envoyer par mail l’appel des travailleurs de VIOME ci-dessous (en français et en grec) à des adresses sélectionnées suivantes :

Ambassade de Grèce en France, Alexis Tsipras (premier ministre de Grèce), Euclide Tsakalotos (ministre des Finances), ministère des Finances, Christos Mantas (représentant parlementaire de SYRIZA, Panos Kammenos (président des Grecs Indépendants) et Athanassios Papachristopoulos (représentant parlementaire des Grecs Indépendants).

gremb.par@mfa.gr, a.tsipras@parliament.gr, tsakalot@econ.uoa.gr, registry@mof.gov.cy, chmantas@parliament.gr, p.kammenos@anexartitoiellines.gr, t.papachristo@gmail.com

---------------------------------------------------------------------------------

En solidarité avec les travailleurs de VIOME dans leur lutte pour la dignité et contre le chômage, je m’adresse à vous afin que soit entendue et acceptée la demande ci-dessous.

APPEL DES TRAVAILLEURS DE VIOME

« (…) Contre la requête de la partie adverse dans l'affaire de la faillite, Philkeram Johnson, qui réclame que soit poursuivie la vente aux enchères du terrain de l'usine, nous maintenons notre revendication d'annulation de la vente aux enchères des terrains de l'usine dans leur totalité. Nous, Travailleurs du Comité des Travailleurs de VIOME, exigeons que les terrains et les bâtiments où nous maintenons actuellement l'activité de VIOME S.A. et dont nous assurons aujourd'hui la surveillance, soient exclus de la procédure de vente aux enchères et qu'ils soient remis à SE VIOME afin qu'elle en ait pleinement l'usage.

Pour que nous puissions continuer à produire des produits utiles à la société, là où nos patrons ne produisaient que des comptes bancaires grassouillets et des dettes vis-à-vis des travailleurs, de l'Institut de l'Assurance Maladie et du Fisc,

Pour que nous puissions continuer à vivre, ne fût-ce qu'avec les maigres salaires journaliers que nous assurons, sans tomber, nous-mêmes et nos familles, dans la misère et la dépression du chômage,

Pour que nous puissions continuer à démontrer chaque jour, comme nous le faisons depuis 4 ans maintenant, que nous, les travailleurs, sommes capables de réussir là où même les entrepreneurs et les patrons ne le peuvent pas,

Nous appelons chaque travailleur en lutte, chaque chômeur, chaque jeune et chaque retraité à venir nous soutenir dans notre juste combat, et à nous aider à empêcher la destruction de l'usine que nous avons, avec tant de difficulté, gardée en vie, tout au long de ces années.

EUX NE PEUVENT PAS : NOUS, NOUS POUVONS !

NOUS OCCUPONS LES LIEUX, NOUS RESISTONS, NOUS PRODUISONS ! »

                                          --------------

Σε ένδειξη αλληλεγγύης με τους εργαζόμενους της ΒΙΟΜΕ, στον αγώνα τους για αξιοπρέπεια και ενάντια στην ανεργία, απευθύνομαι σε εσάς ώστε να ακουστεί και να γίνει αποδεκτό το αίτημά τους.

Κάλεσμα των εργαζομένων της ΒΙΟΜΕ

« (…) Ενάντια στο αίτημα τις συνδίκου τις πτώχευσης της Philkeram Johnson να συνεχιστεί ο  εκπλειστηριασμός του οικοπέδου του εργοστασίου επιμένουμε να απαιτούμε την ακύρωση του πλειστηριασμού των οικοπέδων ως σύνολο.  Απαιτούμε τα οικόπεδα και τα κτήρια που λειτουργούσε η ΒΙΟΜΕ ΑΕ και σήμερα φυλάσσουμε εμείς οι Εργαζόμενοι του Σωματείου Εργαζομένων ΒΙΟΜΕ να εξαιρεθούν από τον πλειστηριασμό και να αποδοθούν για χρήση στην ΣΕ ΒΙΟΜΕ.

Για να συνεχίσουμε να παράγουμε προϊόντα χρήσιμα για την κοινωνία εκεί που τα αφεντικά μας παρήγαγαν  μόνο παχυλές καταθέσεις στο εξωτερικό και χρέη προς εργαζόμενους, ΙΚΑ και Εφορία,

Για να συνεχίσουμε να βιοποριζόμαστε έστω με τα μικρά μεροκάματα που διασφαλίζουμε και να μην πέσουμε και εμείς και οι οικογένειες  μας στην εξαθλίωση και την κατάθλιψη της ανεργίας,

Για να συνεχίσουμε να αποδεικνύουμε καθημερινά, όπως κάνουμε τα τελευταία 4 χρόνια ότι εμείς οι εργαζόμενοι μπορούμε να τα καταφέρνουμε ακόμη και εκεί που δεν μπορούν οι επιχειρηματίες και τα αφεντικά,

Καλούμε κάθε αγωνιζόμενο εργαζόμενο, άνεργο, νεολαίο συνταξιούχο να μας συμπαρασταθεί στο δίκαιο αίτημά μας και να μας βοηθήσει να αποτρέψουμε την καταστροφή του εργοστασίου που με τόσο κόπο έχουμε κρατήσει «ζωντανό» όλα αυτά τα χρόνια,

ΔΕΝ ΜΠΟΡΟΥΝ ΑΥΤΟΙ : ΜΠΟΡΟΥΜΕ ΕΜΕΙΣ !

ΚΑΤΑΛΑΜΒΑΝΟΥΜΕ, ΑΝΤΙΣΤΕΚΟΜΑΣΤΕ, ΠΑΡΑΓΟΥΜΕ ! »

This petition will be delivered to:
  • gouvernement de la République hellénique

    Comité de Solidarité avec le Peuple Grec LYON started this petition with a single signature, and now has 507 supporters. Start a petition today to change something you care about.