Adressée à gouvernement de la république française

Et si elles explosaient... ( Halte aux bonbonnes de la Terreur ! )

204
signataires

Il n’aura échappé à personne - et surtout pas aux autorités censées assurer notre sécurité -, que sur les scènes d’attentats reviennent très souvent ces bonbonnes chargées de gaz ou de butane, produits de consommation courante, omniprésentes dans les campings et en vente continuellement dans les stations services.  

Est-il alors besoin de rappeler la très forte explosion il y a peu  et qui a soufflé un logement entier de la commune d’Alcanar en Espagne, la veille du massacre des ramblas , où l’on retrouva parmi les décombres plusieurs dizaines de bonbonnes de gaz ? Plus proche de nous encore ce laboratoire clandestin  à Villejuif démantelé début août où l’on a pu mettre la main sur de l’explosif TATP prêt à l’emploi, et encore une fois sur des bonbonnes de gaz. Est-il besoin de se souvenir de cette voiture piégée à quelques encablures de la cathédrale Notre-Dame  et laissée à l’abandon qui contenait ces mêmes bonbonnes ? Et bien plus loin encore dans le temps, personne n’aura oublié la vague de terreur en France de l’été 1995 et plus précisément de ce terrible 25 juillet, où une bonbonne de gaz bourrée d'écrous explosa dans le RER parisien à  Saint-Michel tuant 8 personnes et faisant 117 blessés. Personne n’aura oublié non plus l’attentat un an plus tard à la station Port-Royal .

Fort heureusement aujourd’hui, les djihadistes qui opèrent en Europe et se réclament de Daesh, n’ont semble-t-il pas les mêmes dispositions et la même expertise en matière d’explosifs que leurs ainés du GIA et les récentes tentatives d’attentats en France à la bonbonne de gaz ont toutes échoué. Mais on connaît la détermination de l’État Islamique  à vouloir exporter ce mode opératoire sur notre sol  et nous devons nous convaincre qu’ils y parviendront tôt ou tard. Comme certains ont apprivoisé la kalachnikov, d’autres assurément demain dans leurs rangs finiront par  maîtriser suffisamment les techniques d'explosifs pour ajouter à l’hécatombe des 250 victimes tombées depuis Charlie Hebdo.

 C’est pourquoi nous demandons instamment à nos gouvernants de prendre d’urgence les mesures qui s’imposent en matière de vente et d’achat dans le commerce des bonbonnes de gaz.

  • A savoir qu’il soit désormais interdit au consommateur d’effectuer le paiement de ces articles en espèces. Que le mode de règlement de ces produits ne se fasse strictement qu’en carte de crédit ou en chèque et au moyen d’une pièce d’identité dont le commerçant ou l’employé conservera copie.
  • Nous demandons par ailleurs que chaque détaillant ou revendeur dispose d’un registre ou seront recensés et répertoriés tous les actes d’achat  précisant la date, l’heure, la quantité ainsi que l’adresse et  l’identité du consommateur et  l’usage qu’il déclare en faire. 
  • Nous demandons que chaque consommateur s’oblige en cas de vol ou de perte à en faire promptement la déclaration par le net ou sur un numéro vert spécialement dédié à cet effet
  • Nous demandons à ce que le montant de la consigne intégrée dans le prix de vente lors du paiement en caisse  soit strictement  égal au prix a nu de la bouteille et ce de façon à encourager le retour en boutique des bouteilles vides. 
  • Nous demandons à ce que les fabricants soient soumis à l’obligation de faire désormais figurer sur chaque bonbonne  un numéro unique d’identification  de façon à établir le cas échéant  une traçabilité qui en terme de renseignement  pourrait s’avérer très précieuse. 
  • Nous leurs demandons enfin d’user de tout leurs poids pour s’en faire l’écho à l’échelle européenne sans quoi ces mesures s’avèreraient inefficace

Nous demandons à nos dirigeants de se ranger à ces mesures de bons sens car nous sommes face à un danger imminent et qui pourrait se révéler bien plus meurtrier que ces dernières années. Nous leur faisons confiance et les appelons à prendre ces mesures de toute urgence.

 

Cette pétition sera remise à:
  • gouvernement de la république française


    jacques SEBAG a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 204 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    jacques compte sur vous aujourd'hui

    jacques SEBAG a besoin de votre aide pour sa pétition “Gouvernement de la République Française: Et si elles explosaient... HALTE AUX BONBONNES DE LA TERREUR !”. Rejoignez jacques et 203 signataires.