Dialogue National Inclusif

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


 

A L'ATTENTION DU GOUVERNEMENT CAMEROUNAIS, DE L'UNION AFRICAINE, DES NATIONS UNIES ET DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE.

OBJET: DEMANDE D'UN DIALOGUE NATIONAL INCLUSIF.
L'ONG jeunesse panafricaine, en collaboration avec les organisations de la société civile vous, présente cette pétition relative à la situation de crise socio-politique et sécuritaire généralisée au Cameroun (Boko haram à l'extrême Nord, les conflits dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les violences dans l'Adamaoua, les fortes tensions politiques, les clivages ethniques exacerbés). Toutes choses auxquelles il convient d'ajoute la fragilité économique.
De toutes ces crises, le conflit dans les régions Anglophones semble le plus dévastateur et la plus couteuse, au regard:
• De l'impact social et humanitaire considérable dans les régions Anglophones depuis, le début de la crise en 2016 (une majorité d'école fermées depuis 3 ans, plus de 170 villages détruits, près de 1850 personnes tuées depuis septembre 2017, 530 000 déplacés internes et près de 35 000 refugies au Nigeria voisin.)
Sur le plan économique, le conflit a des effets dévastateurs dans les régions Anglophones et dans l'ensemble du pays (les grandes entreprises d'État, comme la Cameroun Developpement Corporation « CDC » et « PAMOL », qui emploient des dizaines de milliers de personnes dans ces régions sont en grande difficulté). Selon le patronat camerounais, les pertes s'élèvent déjà à environ 269 milliards de franc CFA, avec près de 6 434 emplois formels détruits.

Au moment où le dialogue tant prôné et souhaité par la majorité des camerounais tarde à prendre corps, la Jeunesse Panafricaine (JEPA) reste convaincue que l’unique voie de sortie de la crise est et demeure le dialogue. C’est pourquoi la JEPA, en dépit des épisodes regrettables qu’a connus le Cameroun, plus précisément dans la partie Nord-Ouest et Sud-Ouest, insiste sur la voie du dialogue comme solution efficace pouvant régler cette crise.
C'est ainsi que nous demandons au président Paul Biya, qui s'est toujours présenté comme l'apôtre de la paix et du vivre-ensemble, d'ouvrir un dialogue inclusif pour la résolution pacifique de cette crise qui n'honore pas le Cameroun.
Pour que le Cameroun soit ‘‘tout amour du Nord au Sud de l'est à l'Ouest’’, levons nous comme un seul homme pour exiger le dialogue national inclusif, en signant cette pétition sur le site internet de la JEPA via l'adresse www.jeunesse-panafricaine.com


La JEPA pour l'unité et la souveraineté totale de l'Afrique.


Le Président : Linus Fogap