Autoroutes gratuites en échange des 110km/h

Autoroutes gratuites en échange des 110km/h

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
emmanuel FORSTER a lancé cette pétition adressée à gouvernement et à

Nous, Citoyens, comprenons l'urgence climatique, et sommes prêts à continuer la transition écologique.

Cependant, nous pensons qu'il est temps pour nous d'exiger des contreparties.


En effet, nous commençons à être fatigués que les choix forts soient toujours effectués uniquement sur le dos des simples citoyens.



 C'est pourquoi nous sommes prêts à accepter une diminution de la vitesse  à 110km/h uniquement en échange de deux contreparties :

1. Nous exigeons que les autoroutes soient enfin gratuites pour les voitures, et donc la transformation des autoroutes en routes nationales (cf. Bretagne)

2. Nous exigeons le ferroutage par train pour tous les camions de transit international qui n'effectuent aucun arrêt en France et qui ont envahit nos autoroutes. (cf. Suisse)




Nous pensons que ces mesures sont logiques et tenables tant écologiquement que socialement, et présentent enfin un véritable avantage pour la sécurité routière en évitant pour une fois une réforme punitive.




-Les bouchons "naturels" des autoroutes se forment aux péages.

-Les camions usent beaucoup plus les routes que les voitures, ce qui permettrait des économies financières et en ressources sur l'entretient.

-Rappelons qu'un camion consomme en moyenne plus de 30l /100km de gasoil !

-Les gros rouleurs savent que souvent les moments dangereux sur la route sont les dépassements impliquant les camions. (soient entre eux, soit par nous...)

Bien sûr, nous comprenons le besoin actuel des camions au niveau national, et souhaitons maintenir les emplois actuels dans ce secteur.
Cependant, l'investissement dans un réseau de fret digne de notre pays sera source de création d'emplois, et permettra d'anticiper la future transition inévitable pour le transport de marchandises, tout en respectant les emplois actuels et le temps de transition des métiers.




Ainsi, nous accepterons de perdre du temps sur la route en échange d'une vision et d'une gestion collective de nos routes, créatrices d'emplois stables.


Entrons dans l'aire du donnant-donnant.

"Et de toute façon, du fric on en a pas beaucoup, on le dépensera quand même, y aura pas d'impact sur le PIB "

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !