Pour une politique démocratique des Fédérations nationales et départementales de Pêche

Pour une politique démocratique des Fédérations nationales et départementales de Pêche

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Amicale des Associations de Pêche et de protection du Milieu Aquatique du Gard a lancé cette pétition adressée à Amicale des Associations de Pêche et de protection du Milieu Aquatique du Gard

Lorsque les Fédérations de Pêche se sont créées en France en 1942, la loi imposait à tout individu qui s’adonnait au plaisir de la pêche, d’être porteur d’une carte de pêche actant l’adhésion à une association et le paiement d’une taxe piscicole
Cette disposition à l’époque avait pour but d’élaborer une réglementation commune à toutes les sociétés de pêche locales dans les départements et à assister les Fédérations d’une brigade de gardes-pêches professionnels dépendants du Conseil Supérieur de la Pêche (ex : CSP).
Pendant des années ce système avait fait ses preuves et chacun y retrouvait son compte (AAPPMA, Fédérations Départementales, Conseil Supérieur de la Pêche).
Depuis une vingtaine d’années, les diverses évolutions ont amené des changements forts préjudiciables aux intérêts des pêcheurs.
Le Conseil Supérieur de la Pêche (devenu plus tard ONEMA et aujourd’hui Service de la Biodiversité) ne sert plus la police de la pêche.
A présent, les pêcheurs qui s’acquittent toujours de la taxe piscicole, paient une cotisation inutile pour entretenir une Fédération Nationale qui ne sert à on ne sait trop quoi, sinon à dilapider l’argent des pêcheurs dans des contributions superfétatoires comme la participation financière à la caravane du Tour de France à hauteur d’un million d’euros par an environ, avec un engagement sur plusieurs saisons.
Ce qui n’a rien de statutaire, parait plus qu’anormal surtout au vu des préoccupations premières des pêcheurs qui sont le repeuplement des rivières, étangs et lacs, leurs aménagements efficaces.
Nombre de pêcheurs s’en plaignent et nous font savoir leur colère.


Ainsi nous mettons cette pétition en ligne pour :
- Une véritable politique de repeuplement des cours d’eau, à la "surveillance et à la mise en valeur du domaine piscicole national ", affectation logique de la taxe piscicole puisque elle doit être liée à l'acte de pêche
- L’abandon de financements superfétatoires, tels que la participation financière à la caravane du Tour de France


J'ai lancé cette pétition, parce que …
Nous sommes les gestionnaires d'Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique du Gard.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !