CONTRE LE PROJET DE CONTOURNEMENT DE REVEL (31250), POUR DES SOLUTIONS ALTERNATIVES

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


LE CONTEXTE : Depuis plus de 35 ans, des propriétaires voient leurs terres, outil de travail, grevées pour réserver l’emprise d’un contournement de Revel. 35 années d’immobilisme, et autant d’entrave au droit de disposer. Mais ces derniers mois ont vu le projet revenir dans le débat, à contre-sens de l’air du temps, dans une nouvelle configuration, inadmissible, qui réveille notre opposition.

Propriétaires, agriculteurs, particuliers, commerçants nous avons décidé de défendre nos terres, nos emplois, notre ville, nos impôts, nos idées.  Nous pensons que beaucoup peuvent adhérer à ce qui motive notre action.

NOTRE MOBILISATION : Il y a presque 40 ans, un premier tracé de contournement de Revel s’imposait, aujourd’hui balayé d’un revers de main pour un projet encore plus pénalisant pour les propriétaires concernés mais aussi pour nous tous, alors que : 

·        Entre-temps, l’urbanisation s’est ouverte avec son lot d’incohérences conduisant notamment à autoriser lotissement et permis de construire au ras de l’emprise du projet initial, comme un premier pas sournois vers une remise en question.

·        La récente concertation publique intervenue entre le 28 mai et le 29 juin 2018 a révélé un nombre de poids lourds par jour en centre ville en diminution de 38 % depuis 2004. Nous pensons qu’il existe un nombre de camions incompressible qui traversera toujours le centre-ville, au service des habitants (approvisionnement des commerces, grandes surfaces, stations services…). Les élus avancent pour appuyer leur projet une problématique de sécurité mais qu’ont-ils fait en plus de trois décennies pour sécuriser notre tour de ville et n’existe-t’il pas des solutions simples et adaptées?

·        Levons les yeux et observons :

o   l’impact de tels ouvrages sur le commerce local. Nos proches voisins Castelnaudary ou Puylaurens ont vu leurs centres villes affaiblis, parfois au bénéfice de zones commerciales bitumées, impersonnelles.

o   le projet avancé de voie rapide entre Castres et Toulouse qui a vocation à se prolonger jusqu’à l’Hérault. En l’état, il sacrifie déjà un foncier considérable, mobilise des fonds publics importants et en devenant un itinéraire naturellement privilégié, il videra encore un peu plus de son sens le projet local. Les plans routiers régionaux favorisent en effet cet axe Toulouse-Béziers qui concentre l’essentiel du trafic poids-lourd et qui avec les aménagements projetés délestera le trafic Revélois des camions de passage. Le projet de contournement de Revel est donc isolé et inutile.

·        Le coût annoncé est exorbitant pour un projet insensé. Mais pensons aussi aux coûts cachés qui vont lourdement peser sur l’agriculture avec le sacrifice de terres, souvent irriguées, et les désagréments pratiques et économiques causés aux exploitations, l’environnement notamment avec les atteintes à la faune, la flore et le bouleversement d’écosystèmes, le commerce local qui sera mis à mal, le cadre de vie qui s’en trouvera déprécié.

Nous contestons l’utilité publique de ce projet et affirmons qu’il existe si besoin des alternatives valables qui passent par l’adaptation des voies existantes.

Nous défendons nos exploitations, nos commerces, notre environnement et nos deniers. « Soulager la circulation » en centre-ville affectera immanquablement notre commerce de proximité et entravera nos campagnes de façon irréversible.

Nous n’avons pas à accepter les actes qui vont dans le sens des dérives aujourd’hui dénoncées par tous, nous devons lutter contre, ensemble.

Nous espérons pouvoir compter sur votre soutien.



Contre le projet de contournement de Revel (31250), pour des solutions alternatives compte sur vous aujourd'hui

Contre le projet de contournement de Revel (31250), pour des solutions alternatives a besoin de votre aide pour sa pétition “Georges MERIC Président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne: CONTRE LE PROJET DE CONTOURNEMENT DE REVEL (31250), POUR DES SOLUTIONS ALTERNATIVES”. Rejoignez Contre le projet de contournement de Revel (31250), pour des solutions alternatives et 654 signataires.