Touche pas à mon UA! Touche pas à ma Présidente!

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


— Il y a URGENCE.
Le 19 février, au lendemain du mercredi des cendres, l'Assemblée nationale devrait normalement ratifier la loi de mise en place de l'UA (Université des Antilles), mais nous avons appris que les présidents des régions Martinique et Guadeloupe ont fait pression sur la ministre de l'enseignement supérieur pour qu'elle dépose un amendement qui risque fort de bloquer le processus. L'objectif à terme est de "déchouquer" l'actuelle présidente de notre université et de nommer un administrateur provisoire lequel se chargera d'enterrer définitivement le dossier CEREGMIA.

Merci de nous rejoindre en signant et en diffusant cette pétition.


TOUCHE PAS A MON UA ! TOUCHE PAS A MA PRESIDENTE !

 

En moins de cinq semaines, Geneviève Fioraso, pourtant grande fusionneuse d’universités, a démantelé l’UAG. En un tour de main, elle a déstructuré, sous l’oeil complaisant de d’autres ministres, une institution qui avait mis plus de trente ans à se forger.


La page était tournée croyait-on et nous souhaitions « Bon vent » à l’Université de Guyane, tout en nous écriant, après une rude bataille au nom de l’autonomie des pôles, « Vive l’UA » !

Mais non : le travail de destruction par cette bande organisée n’était pas fini !

Il fallait aller plus loin !

Depuis juillet 2014, nous attendons l’UA, une UA stable, cohérente et ambitieuse. Nous avons assuré la Rentrée Universitaire avec des effectifs en hausse grâce au capital confiance qui nous est acquis par la population. Nous nous sommes réjouis de voir que le Sénat et la commission de l’Assemblée Nationale fonctionnaient main dans la main, comme un seul homme pour donner vie juridique à notre Université.

 

Touche pas à notre UA! Touche pas à notre présidente!

 

Nous avons une Présidente honnête, une femme de combat qui a décidé courageusement de s’attaquer à un dossier de corruption que tout le monde, avant elle, (hormis une autre femme présidente), avait fait semblant de ne pas voir.

Deux rapports de la Cour des Comptes accablants ( 2001 et 2012), un rapport de l’IGAENR, un camouflet du Conseil d’Etat, une information judiciaire pour détournements de fonds publics en bande organisée...contre le CEREGMIA.

Des procédures disciplinaires et pénales ont été engagées sous l’autorité de la Présidente qui a redressé financièrement une institution dont les comptes étaient gangrénés depuis plusieurs années. Sa connaissance des dossiers, son intégrité, sa détermination et son courage, sont les garanties de la conduite à leur terme des diverses procédures engagées.


On ne le sait que trop ! Le sénat ne concluait-il pas dans un de ses rapports « l’actuelle Présidente de l’UAG, qui, malgré les nombreuses intimidations exercées sur elle, met un point d’honneur à renversé un système organisé illicite de préservation d’intérêts privés, mérite d’être encouragée et doit être accompagnée dans la poursuite des ses efforts dans le sens du rétablissement des principes fondamentaux d’un Etat de droit dans la gestion de l’Université ».

Loin de l’encourager, on voudrait la faire partir pour enterrer le dossier CEREGMIA, et laisser ainsi nos sociétés s’enfoncer dans la corruption et la déchéance.

La recherche de la vérité gênerait-elle des personnes influentes ? Que cachent ces sombres manigances ?


Quid de la continuité des mandats ? Ah bon ? Les femmes n’y auraient pas droit ?

Nous disons NON à la CORRUPTION ! Nous disons NON aux tentatives de déstabilisation qui surgissent de toutes parts et aux amendements coupe-têtes !

Nous disons OUI à une UA stable et assainie avec, à sa tête, notre Présidente et ses deux vice-présidents de pôle, pour poursuivre le travail d’assainissement et de remise sur pied ! Cette équipe n’a jamais déméritée et elle s’est battue pour que l’UA voit le jour dans l’intérêt des populations et des territoires.

Nous disons OUI à l’avenir radieux de nos jeunes et de nos territoires dans la fraternité de la Guadeloupe et de la Martinique !


Le Comité de soutien "Soutenons Corinne MENCE CASTER dans son combat pour sauver l'Université des Antilles"



Comité de Soutien Corinne MENCE-CASTER compte sur vous aujourd'hui

Comité de Soutien Corinne MENCE-CASTER a besoin de votre aide pour sa pétition “Geneviève FIORASO, Secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche: Touche pas à mon UA! Touche pas à ma Présidente!”. Rejoignez Comité de Soutien Corinne MENCE-CASTER et 153 signataires.