L’extrémisme religieux ne doit pas être une excuse pour une laïcité liberticide

L’extrémisme religieux ne doit pas être une excuse pour une laïcité liberticide

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Jessica BAILLIVET a lancé cette pétition adressée à Gérald Darmanin et à

Cette pétition s’adresse au Président de la République Emmanuel Macron et au Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.  Elle a pour but de vous interpeller  sur le fait qu’appliquer ce texte sur le séparatisme présenté le 6 octobre 2020, c’est tuer nos libertés.  Premièrement, satisfaire ses besoins spirituels ne trouble pas l’ordre public.  En quoi prier ou porter un voile est nuisible à la société?  On ne choisit pas entre la France et sa religion, les religions ne sont pas des pays, mais des modes de vie respectables.

Deuxièmement,  pourquoi interdire auu parents de faire cours à leurs enfants à domicile, si ce n’est pas pour leur imposer une pensée unique? Un peu contradictoire quand on se prévaut des Lumières!  Pour moi, la République n’est pas une bouillie infame, mais un groupe de gens de cultures, de religions et même de pensées différentes qui s’acceptent et surtout qui peuvent pratiquer leur mode de vie en toute liberté.

Ensuite, quant à condamner un professionnel de santé pour avoir fait un certificat de virginité, on est dignes de la dictature de Chine ou de Corée du Nord. En effet, n’y a-t-il pas  là une pointe de féminisme extrémiste? En effet, démontrer la virginité d’une femme n’est pas l’inférioriser ou l’offenser, mais entretenir le féminin sacré.  Concernant la  polygamie, si tout le monde est consentant, en quoi cela troublerait l’ordre public, si c’est vraiment cela, la République? Quant aux mariages forcés, ilest évident que les deux partis doivent être consentants, mais l’État ne doit pas se mêler de la vie privée des gens.

Concernant les associations cultuelles, votre approche est une fois encore très dictatoriale.  Dans le but d’imposer une pensée unique, vous faites pression sur les associations afin qu’elles aillent dans votre sens en les privant de tout financement public. Là, on bascule carrément dans l’immoralité et le patriotisme arriéré!

Quant aux lieux de culte, pourquoi n’auraient-ils pas le droit d’enseigner, d’offrir des repas?

Pour conclure, la  République doit rester une loi de bon sens, et non une loi annihilant la dimension spirituelle de l’Homme. Auquel cas, sans violence mais avec fermeté, nous ne nous laiserons pas faire.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !