Pétition fermée

Reconnaissance du massacre du 8 mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata

Cette pétition avait 122 signataires


L’autre face du 8 mai 1945 ……un devoir de mémoire !


Le 8 mai 1945, des algériens défilent à SETIF à l’appel des dirigeants nationalistes pour célébrer la victoire sur le nazisme.
Des pancartes, un drapeau algérien sont déployés au milieu des drapeaux alliés : «  A BAS LE FASCISME ET LE COLONIALISME «  « VIVE L ALGÉRIE LIBRE ET INDÉPENDANTE «  «  NOUS VOULONS ETRE EGAUX « !
Un policier tire et tue froidement BOUZID SAAL, le jeune scout qui porte le drapeau algérien .Toute la région de SETIF, GUELMA et KHERRATA va vivre une répression violente et aveugle conduite par l’armée coloniale et des milices déchaînées.
Une révolte se déclenche et une répression impitoyable aboutit à plusieurs dizaines de milliers de morts.
Ces événements douloureux vont marquer des générations d’algériens et déterminer les consciences pour le combat du peuple algérien contre le colonialisme et pour la liberté des peuples.
Officiellement, selon le gouvernement français, cette répression a fait 1 500 morts algériens et 110 européens. Mais selon le général Duval, qui a organisé cette répression, il y a eu 7 500 morts. Quant au général Tubert, membre de la commission d'enquête chargée de faire la lumière sur ces événements, il avance le chiffre de 15 000 morts . Selon les nationalistes algériens, elle a fait 45 000 morts. Au-delà de cette querelle des chiffres, le fait est que les manifestations du 8 mai 1945 ont été durement réprimées et que les auteurs de ce massacre relevant du crime de guerre n'ont jamais été inquiétés. Le général Duval, qui a poussé le cynisme jusqu'à lire une prière à la mosquée de Constantine, déclare alors : « Je vous ai donné la paix pour dix ans. » Moins de dix ans après, le 1er novembre 1954, débutait la guerre d'Algérie.
Les événements de SETIF, GUELMA, KHERRATA ne sont pas l’histoire d’une nouvelle incompréhension, mais celle d’un véritable massacre de civils.
Il est de notre devoir de mémoire de faire reconnaître ce massacre comme crime de guerre par l’état français qui a ce jour, occulte ce qui a fait beaucoup trop de morts sous l’idéologie meurtrière coloniale.

N'oublions pas que la même France occupée par les nazis était la France occupante en Algérie...(et dans bien d'autres pays)

 

FUIQP30 ( Front Unis des Immigrations et des Quartiers Populaires de Nîmes)



FUIQP30 compte sur vous aujourd'hui

FUIQP30 a besoin de votre aide pour sa pétition “FUIQP30: Reconnaissance du massacre du 8 mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata”. Rejoignez FUIQP30 et 121 signataires.