Pétition fermée

Fraude fiscale : 60 milliards d'euros à récupérer pour la France.

Cette pétition avait 4 072 signataires


 

Fraude Fiscale : récupérons la part manquante.

Une pétition positive de Claude Harout, avec l'accord du collectif Pacte civique

60 millions de Français signent pour récupérer ces 60 milliards.

Normal. Car l'évasion fiscale représente au moins 60 milliards d'euros en moins pour le budget de la France. En moins pour l'éducation, la santé, la sécurité, la défense, le logement, l'emploi... bref, pour nos vies de tous les jours.

RECUPERONS ces 60 milliards d'euros pour la France et les Français.

OUI,  retrouvons nos valeurs fondamentales du vivre ensemble !

Il y a 1000 milliards d'euros à récupérer pour les EUROPEENS.

Il y a 60 milliards d'euros à récupérer pour les FRANCAIS.

Un excellent documentaire diffusé sur Arte disséquait les rouages de l'évasion fiscale par le biais des paradis fiscaux. Il s'interrogeait par exemple sur pourquoi Colgate, qui possède toujours une de ses principales usines européennes à Compiègne, ne paie plus d’impôt en France ? Comment Amazon se débrouille pour faire évaporer ses bénéfices européens ? Mais aussi quel prix payent les États et les contribuables face à ces dérives ?

Autre émission, France 2 et Médiapart cette fois, sont aussi revenus sur le cas des entreprises «fraudeuses» implantées en France.

Elise Lucet, la journaliste faisait remarquer dans Ouest France "Beaucoup de gens se demandent s’il n’y a pas deux poids, deux mesures en termes de fiscalité. Avec d’un côté des citoyens comme vous et moi qui paient docilement leurs impôts ; et de l’autre, des multinationales qui mettent au point des stratégies pour y échapper. Comme Amazon, Arcelor Mittal et British American Tobacco, sur lesquelles nous avons enquêté. En France, on estime que la fraude fiscale coûte 60 milliards d’euros par an à l’État. C’est quatre fois le déficit de la Sécurité sociale !"

D'ailleurs amener les grandes entreprises actives dans l'Union européenne  à un effort de transparence sur leurs impôts, tel est l'objectif de Michel Barnier, au lendemain d'un sommet consacré à la lutte contre l'évasion fiscale. Le commissaire en charge du marché intérieur a dévoilé son intention de légiférer en ce sens.

Ces sommes sont énormes ! Nos pays en ont besoin !

Elles représentent pour tous nos Etats des moyens considérables pour agir plus et mieux envers tous les citoyens de leurs pays, en matière de santé, de formation, de justice, de défense... bref d'agir dans nos vies de tous les jours !

Alors la pétition des "BONS-tribuables", ce sont des citoyens, républicains qui veulent  donner du souffle à ce grand mouvement qui des Etats-Unis à l'Europe va apporter aux Etats des moyens dont ils ont tant besoin pour réduire leurs dettes et répondre aux besoins de leurs citoyens.

La lutte contre la fraude fiscale constitue incontestablement un objectif louable. Il serait néanmoins trompeur de penser qu'elle serait la solution de nos problèmes de finances publiques. La lutte contre la fraude fiscale ne peut donc nous épargner un retour à la discipline de nos finances publiques. Le chemin de la vertu est un chemin exigeant pour tous les acteurs.

Alors motivons très fort nos Elus pour qu'ils réussissent à lutter efficacement contre la fraude fiscale et le scandale institutionnalisé des paradis fiscaux.

Et si nous étions 60 000 000 de "BONS-tribuables" à donner de la force à tous ceux qui se mobilisent pour récupérer cet argent si utile pour permettre aux peuples de nos pays de mieux vivre ensemble.

Alors, devenez un de ces "BONS-tribuables" et entrainez vos amis, vos voisins...

60 000 000 de signatures pour récupérer 60 milliards d'euros.

Pourquoi adresser cette pétition positive au Pacte Civique ?

Tout simplement parce que le Pacte Civique propose des éléments de réponse à la question : comment amorcer et accompagner dans la durée les transformations personnelles et collectives que requièrent les crises, dérives et fractures dont souffrent notre société et notre démocratie ?

A cet effet, il cherche à articuler changement personnel, changement des organisations et changement du politique en s'appuyant sur quatre impératifs, la créativité, la sobriété, la justice et la fraternité.

Le Pacte civique, c'est un collectif d'associations, qui se veut transpartisan et en lien avec la société civile.

Il invite chacun à "assumer ses obligations de contribuables et d'assureurs/asurés sociaux" (engagement n°3).  C'est pourquoi nous, membres du Pacte civique nous avons comme position de payer nos impôts sans tricher, par choix civique.

Passons aux actes.

Alors, hop, c'est parti pour la pétition des "BONS-tribuables" !

Signez la maintenant. Et envoyez la à vos proches.

Donnons ainsi de la force à nos élus pour qu'ils prennent toutes les initiatives nécessaires.



Claude compte sur vous aujourd'hui

Claude HAROUT a besoin de votre aide pour sa pétition “Fraude fiscale : 60 milliards d'euros à récupérer pour la France.”. Rejoignez Claude et 4 071 signataires.