Pétition fermée

N'abandonnons pas le projet de voie douce : agissons maintenant à Sagy (95)

Cette pétition avait 145 signataires


Refusons que les élus du Val d’Oise entérinent la modification d’un aménagement territorial sans concertation avec la population  au mépris du projet initial conçu et accepté selon les procédures démocratiques.

Demandons le respect de nos valeurs démocratiques et de notre volonté, exprimée en 2012, de participer localement à la démarche plus large de transition énergétique et de développement durable par la réalisation de l'itinéraire de circulation douce.

Demandons à nos élus Départementaux :

- de prendre en compte les enjeux et les objectifs du projet initial auxquels nous avons adhéré,

- de réactiver la ligne budgétaire permettant de réaliser la voie douce, de sécuriser le déplacement des cyclistes et des piétons du territoire, mais aussi d'améliorer la liaison Paris/Londres.

_____________________________________________________________

Le site : http://www.regard-sur-sagy.fr/sample-page/ nous apprend que le projet soumis au vote du Conseil Départemental le 20 janvier 2017 à propos « Du réaménagement du carrefour RD28/RD81 et réalisation d’un itinéraire de circulations douces entre le centre de Sagy et Saillancourt » est très différent de celui qui a été présenté aux citoyens lors de la concertation publique du 28 février au 15 mars 2012.

L’enjeu et les objectifs du projet en 2012 affichés par le Conseil général du Val d’Oise, en présence  du maire de SAGY, à l’époque Conseiller Général, étaient retranscrits dans le document officiel " Concertation publique - Venez donner votre avis " dont extrait ci-après :

« LA SITUATION ACTUELLE : La RD28, axe emprunté par 15 000 véhicules chaque jour (dont 15% de poids lourds), croise la RD81 qui relie Sagy à son hameau de Saillancourt. La traversée de ce carrefour à feux est recensée comme zone accidentogène.

L’ENJEU DU PROJET : Soucieux de faciliter les déplacements des Valdoisiens par une politique de Sécurité routière affirmée et le développement des circulations douces, le Conseil général a décidé de réaménager le carrefour RD28/RD81 et de réaliser sur ce site un itinéraire de circulations douces le long de la RD81.

LES OBJECTIFS DU PROJET : Sécuriser la traversée de la RD28 pour tous les usagers. Transformer le carrefour à feux en carrefour giratoire. Assurer l’intégration paysagère de l’itinéraire « modes doux » dans le respect de la charte du Parc Naturel Régional du Vexin Français. Requalifier la RD81 dans la traversée du hameau de Saillancourt ».

En janvier 2017 les citoyens découvrent que :

-  le budget du giratoire est augmenté, passant d’une prévision de 1 180 000 € (valeur 2012) à 1 600 000 € (valeur 2017),

-  le projet de voie douce ne sera pas réalisé faute de budget qu’il faudrait revoir à la baisse.

Les citoyens peuvent comprendre que le Conseil Départemental, souhaite réétudier le coût de la voie verte, mais ne peuvent admettre une augmentation du budget de 36 % sur un nouveau projet de giratoire et l’abandon concomitant de l’itinéraire de circulation douce.

Dans les nouveaux plans du carrefour, encore inconnus des citoyens et même de certains élus locaux, les conditions de traversée du giratoire pour piétons et cyclistes seront vraisemblablement les mêmes qu’aujourd’hui : avec des feux tricolores. 

Ce nouveau projet s’avère donc tout à fait contradictoire aux objectifs précédemment validés après l’enquête publique en 2012 par :

- le Conseil général du Val d’Oise le 20 décembre 2013,

- l’arrêté préfectoral déclarant d’utilité publique (DPU) l’ensemble de l’ouvrage (giratoire de voie douce)  du 20 février 2014.

 Nous allons, fin avril 2017, vers des élections importantes. Quelles que soient les opinions politiques, les citoyens respectueux des valeurs de la république et de la société portent un regard attentif vers leurs élus et la conduite de leurs engagements.

 Les politiques responsables se doivent en effet  :

- d’utiliser l’argent public à bon escient en ne validant pas une augmentation de budget de plus de 35 % dans le but de transformer  un "carrefour à feux" en "giratoire à feux"

-  de sécuriser la traversée de la RD28 pour les plus exposés : piétons et cyclistes

- de respecter les engagements pris lors de la concertation de 2012 et ne pas remettre en cause unilatéralement les objectifs du projet.

- de respecter les modalités légales de concertation de la population sur tout projet d’aménagement du territoire, ou modification de projet, ayant un impact environnemental.

Merci de votre temps et de votre contribution.

Franck Olivier



Franck compte sur vous aujourd'hui

Franck OLIVIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Franck OLIVIER : N'abandonnons pas le projet de voie douce à Sagy 95 : agissons maintenant”. Rejoignez Franck et 144 signataires.