Pétition fermée

Pour qu'Ardisson s'excuse, soit sanctionner pour racisme, et obtenir un droit de réponse.

Cette pétition avait 150 signataires


  • Lors de son émission, "Salut les terriens", du samedi 18 mars 2017, sur la chaîne C8, Thierry Ardisson recevait, entre autre, Naguy, Baffi, et le chanteur antillais Francky Vincent.
  • Au moment d'interviewer ce dernier, Thierry Ardisson a jugé utile de faire part, aux téléspectateurs, des quelques mots qu'il sait dire en créole, à savoir : "ti-punch, sieste, pôle emploi".
  • Cela ne nous a pas du tout fait rire, et nous sommes nombreux dans ce cas. Car, au delà des clichés nauséabonds, et insultants, selon lesquels les antillais, dans leur grande majorité, sont des fainéants, alcooliques, Thierry Ardisson a, par ces mots, révélé à heure de grande écoute, son racisme envers les antillais.
  • Il ne lui serait jamais venu à l'esprit de tenir des propos similaires, à l'encontre des habitants de Hauts de France, alors que la région compte un taux de chômage à plus de 12%, quand la moyenne nationale est à 10,5%.
  • Dans ces conditions, face à cette humiliation que l'ensemble de la communauté antillaise s'est vu infliger, lors de l'émission, nous demandons trois choses :
  • - Que monsieur Thierry Ardisson présente ses excuses, à l'occasion d'un communiqué qu'il lira en début d'émission,
  • - Que la chaine C8 sanctionne monsieur Thierry Ardisson, afin de montrer qu'elle ne cautionne pas cette blague raciste,
  • - Que la chaine C8 nous accorde un droit de réponse, ainsi qu'à toutes autres associations qui en feraient la demande, afin de rétablir la vérité, et débarrasser les Antilles de l'image raciste qui leur a été apposé.
  • Le respect ne se quémande pas, il s'impose. Alors, n'hésitez pas à signer, et à faire signer cette pétition.
  • Merci

 



Le Réveil K compte sur vous aujourd'hui

Le Réveil K a besoin de votre aide pour sa pétition “Franck Appietto: Pour qu'Ardisson s'excuse, soit sanctionner pour racisme, et obtenir un droit de réponse.”. Rejoignez Le Réveil K et 149 signataires.