Sauver la zone pour chiens libres de Rosemont! / Save Rosemont's Off-Leash Area for Dogs!

0 have signed. Let’s get to 5,000!


English below

Cher(e)s ami(e)s,

À compter du 15 janvier 2020 , la ville de Montréal appliquera une loi qui interdit d’avoir plus de trois (3) chiens sur un terrain privé. Cette loi a été rédigé pour le secteur résidentiel, mais la ville a décidé de l’appliquer au terrain privé qui sert de parc à chiens à Rosemont. Si cette mesure est adoptée, les chiens, les propriétaires de chiens, et les professionnels de soin canin à Montréal vont subir la destruction d’un réseau de services de soins canin abordable, extérieur et de haute qualité dont bénéficient plusieurs résidents et leurs chiens depuis une décennie.
Veuillez lire ce qui suit pour plus d’information!

À Rosemont, dans une zone non residentielle à côté de la piste cyclable, il y a un lopin de terre ombragé et intime entouré par une clôture solide. Ça fait 10 ans que cette terre privée est utilisée par les habitants comme parc à chiens de facto. Les promeneurs de chiens professionnels y fournissent un service important à la communauté canine Montréalaise en y amenant des groupes de chiens, sans laisse, pour l’exercice et socialiser, pendant que leurs propriétaires sont au travail. Les passants adorent y voir plusieurs chiens heureux courir et jouer sous le soleil. Ceci est un coin de la ville unique, beau et charmant qui s’est développé sur un terrain envié par les habitants des quartiers avoisinants: un espace extérieur et communautaire où les chiens peuvent profiter de l’exercice et le temps social dont ils ont besoin pour vivre leur vie en bonne santé.

Cette semaine, l’espace a été visitée plusieurs fois par des autorités municipales dans le but de fermer l’espace dans sa forme actuelle. Après une décennie d’autorégulation, sans aucun problème, soudainement les autorités ont décidé à interpréter un règlement afin de limiter l’utilisation de l’espace à seulement 3 chiens sur le terrain au même temps. Cela implique que si vous arrivez au parc et qu’il y a trois chiens, vous ne pouvez entrer sous peine d’amende ($300 à $2000 par infraction)!

Ce changement est un coup dévastateur aux professionnels de soin canin qui utilisent cet espace depuis des années, et qui ont construit leurs gagne-pain sur l’existence de cet espace unique. Il ne sera plus possible pour les promeneurs de chiens qui priorisent le temps social sans laisse à l’extérieur pour les chiens de leurs clients de maintenir l’abordabilité de leurs services et de gagner un salaire vital. Les seules espaces à leur disposition seront les parcs canins municipal standard, qui imposent une limite de 2 chiens par personne. Avec cette interprétation et application des règlements municipaux, le soin canin deviendra un service de luxe: les prix vont monter et moins de chiens en profiteront.

Il existe des chiens qui peuvent vivre une vie heureuse avec seulement 2–3 courtes promenades par jour, mais il y en a qui, à cause de leur nature et tempérament, exigent du temps prolongé absolument sans laisse pour maintenir une santé physique et mentale. Ce pourquoi les petites entreprises fondées sur cet espace connaissent tant de succès. Si les autorités réussissent à empêcher les promeneurs de chiens d’amener jusqu’à 8 chiens au parc, elles vont effectivement couper l’accèssibilité à ce service pour plusieurs propriétaires de chiens qui en dépendent, baissant gravement la qualité de vie pour les animaux que nous aimons. Le soin canin à l’extérieur de haute qualité ne devrait pas être un service de luxe, disponible exclusivement à ceux qui sont assez riches pour acheter des promenades privées ou semi-privées pour leur animaux.

SVP signez cette pétition afin de montrer votre support pour le soin canin abordable, à l’extérieur et de haute qualité à Montréal, et de faire pression sur le conseil d’arrondissement demandant qu’il négocie une entente avec les promeneurs de chiens dans laquelle les promeneurs sont autorisés à amener jusqu’à 8 chiens au parc et ainsi à continuer de faire le travail qu’ils aiment, tout en bénéficiant la collectivité en général.

Notre enjeu s’applique surtout à ceux et celles qui habitent à Montréal, mais le support d’ailleurs peut contribuer à notre élan, ce qui nous aiderait à intervenir avant la date du changement.

Nous vous remercions de nous lire et de votre appui!

 

////// ENGLISH //////

Dear Friends,

Thank you for your interest in our petition!

Effective January 15, 2020, the City of Montreal will enforce a by-law that prohibits having more than three (3) dogs on private land. This law was drafted for the residential sector, but the city has decided to apply it to the private land that serves as a dog park in Rosemont. If this happens, Montreal’s dogs, dog owners, and dog-care professionals suffer: a precious community space will be lost, and a network of affordable, high-quality, outdoor dog-care services will be shattered.

In Rosemont, in a non-residential area just off the bike path, there is a shady and secluded plot of land, with a sturdy fence around the perimeter. Locals have used it as de a facto dog park, though it is privately owned, for over 10 years. Throughout this time, professional dogwalkers have been providing a crucial service to Montreal, by bringing groups of dogs here for valuable off-leash exercise and socialization, while their owners are at their jobs. Residents love passing by the space and seeing the happy dogs run and play. It is a uniquely beautiful and charming little corner of the city, which naturally evolved into something the inhabitants of the surrounding areas undeniably desired: a community-oriented outdoor space where groups of dogs can come together, to get the exercise and social time they need to live healthy and happy lives. 

As of this week, the space has been visited by multiple authorities, with the aim of shutting down the space as it is currently used. After a decade of self-regulation, without a single issue, authorities have suddenly decided to interpret an existing bylaw in such a way so as to limit the use of the space to only 3 dogs simultaneously. This means that if you arrive at the park and there are already 3 dogs, you cannot enter under penalty of fine, ($300–$2000 per violation)!

This comes as a sudden and devastating blow to dog-care professionals who have been using this piece of land for years and years, and who have built their livelihoods around the use of this unique space. It will no longer be possible for dogwalkers who prioritize outdoor, off-leash socialization time for their clients’ dogs to maintain the affordability of their services and make a living wage. The only spaces available to them will be regular municipal dog parks which have a limit of 2 dogs per person. If this interpretation and enforcement of municipal legislation is allowed to stand, dog care will become a luxury service: prices will go up, and fewer dogs will be cared for. 

There are some dogs who can live happy lives with only 2–3 short on-leash walks per day, but some dogs, because of their physicality and temperament, absolutely require extended off-leash time every day to maintain physical and mental health. It is for this reason that the dogwalking businesses based in this space have been so successful. If the authorities succeed in stopping dogwalkers from bringing groups of up to 8 dogs to the park, they will be cutting off access to this service for many dog owners who depend on it, severely lowering the quality of life for the animals they love. High-quality, outdoor dog care should not be a luxury service that is only available to those wealthy enough to pay for private or semi-private walks for their pet.

Please sign this petition to show your support for affordable, high-quality, outdoor dog care in Montreal and to put pressure on borough council members to negotiate a deal with dogwalkers, wherein they can take up to 8 dogs to the park for off-leash exercise, (dog walker licenses currently allow for 8 dogs to be walked, on-leash), and thus continue to do the job that they love while benefiting the community as a whole.

Our issue applies predominantly to those in Montreal, however, interest from elsewhere may serve to increase our momentum, which would be helpful, as we have a definitive date by which we must take action!

Thank you for reading!