L'information sur leur santé n'est pas donnée aux femmes du Québec

0 a signé. Prochain objectif : 500 !

Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée!.
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée!.

Informez les Québécoises de leur densité mammaire et du risque de cancer du sein qui y est associé.

Les seins denses augmentent le risque de cancer du sein, et le risque qu’un cancer ne soit pas détecté à la mammographie. La plupart des Québécoises ne sont pas informées si elles ont les seins denses à la suite d’une mammographie de dépistage. Connaître et comprendre votre densité mammaire peut sauver votre vie.

Environ 43% des femmes âgées de 40 à 74 ans ont des seins denses. Les seins denses sont normaux, mais comportent des risques:

1. Les femmes qui ont les seins denses ont un risque accru de développer un cancer du sein. Ce facteur de risque est plus significatif qu’avoir des antécédents familiaux de cancer du sein.

2. Le tissu mammaire dense peut cacher un cancer sur une mammographie. Ceci est dû au fait que le tissu mammaire dense et le cancer apparaissent en blanc sur la mammographie; c’est comme chercher une boule de neige dans une tempête.

Les femmes qui ont les seins denses et reçoivent un rapport de mammographie normal peuvent tout de même avoir un cancer non détecté. Cela signifie que des cancers ne seront détectés qu’à un stade plus avancé. Les femmes du Québec méritent l’opportunité d’obtenir un diagnostic précoce.

Présentement, six provinces canadiennes informent les femmes de leur densité mammaire dans la lettre de résultat de mammographie qui leur est postée, et plusieurs autres s’engagent à le faire.

Le gouvernement du Québec refuse d’informer les femmes dans leur lettre de résultat de mammographie, car il croit qu’elles deviendront trop anxieuses. L’intention du gouvernement est d’inscrire la catégorie de densité en ligne, au Carnet santé Québec, sans explications. Les femmes devront savoir qu’elles doivent faire des recherches. Les professionnels de la santé reçoivent l’information, mais elle est rarement communiquée aux patientes.

Les femmes qui ont des seins denses devraient avoir l’opportunité de modifier leur style de vie afin de réduire leur risque de développer un cancer, de faire des auto-examens entre les tests de dépistage, et de demander des tests de dépistage supplémentaires (par exemple une échographie). Les tests de dépistage supplémentaires peuvent augmenter la détection précoce de cancer du sein.

Chaque année au Québec, plus de 6000 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du sein, et environ 1350 en meurent. Des vies peuvent être sauvées si les femmes sont informées de leur densité mammaire et reçoivent l’information nécessaire pour être proactives.

S’il vous plaît, signez et partagez cette pétition demandant au Ministre de la Santé du Québec de fournir aux femmes l’information au sujet de leur densité mammaire et les risques qui y sont associés dans leur lettre de résultat de mammographie, afin qu’elles puissent être proactives pour la santé de leurs seins.

Pour en savoir plus sur la densité mammaire, veuillez visiter www.densebreastscanada.ca

 



Dense Breasts compte sur vous aujourd'hui

Dense Breasts Canada a besoin de votre aide pour sa pétition “François Legault premierministre@quebec​.​ca: L'information sur leur santé n'est pas donnée aux femmes du Québec”. Rejoignez Dense Breasts et 368 signataires.