Pétition fermée
Adressée à Président de la République française François Hollande et 2 autres

STOP BÉBÉ OGM : Oui au progrès thérapeutique, non à l'embryon transgénique

Depuis quelques mois, se développe de manière vertigineuse la technique du CRISPR-Cas9* qui permet d’intervenir directement sur l’ADN (le génome) de n’importe quelle cellule. Plus d'infos : www.stopbebeogm.fr

Cette technique ouvre des perspectives thérapeutiques encourageantes, si elle peut être utilisée sur des personnes malades pour les soulager ou les guérir. Mais elle constitue dans le même temps une grave menace pour l’humanité si elle conduit à bricoler l’embryon humain pour fabriquer, de toutes pièces, des humains génétiquement modifiés : des "bébés OGM".

Pour éviter cette transgression, il est urgent de poser des règles éthiques universelles avant qu’il ne soit trop tard.

En signant cet appel, je demande à mon pays de s’engager de toute urgence pour obtenir un moratoire international – c’est-à-dire un arrêt immédiat – de la modification génétique des embryons humains, en particulier par la technique du CRISPR-Cas9.

  1. Signez la pétition
  2. Rejoignez la mobilisation sur les réseaux sociaux #StopBebeOGM #ProtectHumanity #CRISPR-Cas9
  3. Contribuez au débat sur le site www.stopbebeogm.fr

 

Cette pétition a été remise à:
  • Président de la République française
    François Hollande
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé
    Marisol Touraine
  • Ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
    Najat Vallaud-Belkacem


    Tugdual DERVILLE - DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL D'ALLIANCE VITA a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 16 113 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    François compte sur vous aujourd'hui

    François VOLFF a besoin de votre aide pour sa pétition “François Hollande - Président de la République française: STOP BÉBÉ OGM : Oui au progrès thérapeutique, non à l'embryon transgénique”. Rejoignez François et 16 112 signataires.