Pétition fermée
Adressée à President of the French Republic François Hollande et 1 autre

Radio France : La situation est grave mais peut-être pas désespérée

Cher public, chers auditeurs,

Nous vivons, vous le savez sûrement, une crise sans précédent à Radio France et plus largement dans tous les services publics. Or, qui dit radio de service public dit mission de service public, à savoir "informer, éduquer, distraire".  

Cette mission, l'ensemble des personnels des chaînes de Radio France concourait à s'en montrer digne en proposant des programmes variés et de qualité. Ainsi, les producteurs de ces différentes chaînes, instruits dans leurs spécialités respectives, élaboraient des émissions construites dans la plus grande exigence, tant de contenu que de réalisation technique.

Oui, mais voilà, depuis quelques années la volonté d'économies de plus en plus drastiques est venue régenter l'éditorial de certaines chaînes. Néanmoins, prenant notre engagement pour le service public au sérieux, nous nous sommes adaptés et avons continué de produire de belles émissions toujours dans la même volonté qualitative, sans jamais nuire aux contenus que nous vous proposions, afin que vous ayez toujours accès à cette radio élaborée et diversifiée.

Depuis lors, l'équilibre était maintenu et Radio France pouvait se vanter d'être garante d'une certaine conception du service public toujours au service de ses auditeurs.

Mais le coût non maîtrisé des travaux de cette belle maison ronde et le récent désengagement de l'Etat ont conduit l'entreprise dans une impasse menant ses dirigeants à envisager d'autres sources de financement à travers, notamment, la location de studios à des sociétés privées pour l'organisation d'événements. En cela, la solution pourrait être bonne si elle ne prenait pas le pas sur la production radiophonique intrinsèque à cette Maison de la Radio.

Ainsi, dans une volonté encore plus affichée et empressée de trouver toujours plus d'économies en interne, le contexte s'est dégradé.

Ne pouvant guère améliorer les coûts de production déjà contraints, de nouvelles pistes touchant à l'éditorial sont apparues visant à simplifier les programmes ou supprimer des émissions publiques alors même qu'elles avaient trouvé, depuis des années, un public nombreux et fidèle, gourmand de venir vivre ces moments de radio uniques. Des artistes de renom n'hésitaient pas, quant à eux, à se déplacer et se produire devant cet auditoire venu remplir nos plus beaux studios, sur la seule foi que représente Radio France.

Mais n'est-ce pas justement là le point de convergence entre un public qui, par sa redevance, est en droit d'attendre ce type de prestations de la part d'une radio de service public et les artisans de cette même radio qui se soucient de produire des émissions d'exigence culturelle, artistique et intellectuelle pour leurs auditeurs tout en les rendant accessibles de toutes les manières qui soient ?

Or, toutes les chaînes de Radio France voient ainsi des programmes, emblématiques pour certains, sacrifiés sur l'autel de la rentabilité.

Faut-il nécessairement appauvrir l'antenne pour plaire au plus grand nombre et doit-on obligatoirement niveler la qualité par le bas pour toucher de nouveaux publics ?

Force est de constater en tout cas que nous, les artisans de cette radio, ne sommes pas en accord avec ces choix et que nos propositions alternatives, toujours soucieuses de respecter nos missions de service public, ne sont entendues ni par nos directions ni par les pouvoirs publics.

 

Ainsi, cher public, chers auditeurs, l'avenir de cette belle radio qui est avant tout la vôtre dépend aussi de vous car elle est faite pour vous !

Si vous souhaitez nous aider à la sauver, dans ce qu'elle a d'unique à vous proposer des émissions variées de qualité et ne méprisant jamais les exigences que vous pouvez avoir envers cette radio, alors faites-vous entendre et manifestez votre volonté, quelle qu'elle soit, car c'est cette même volonté que nous cherchons à satisfaire depuis tant d'années.

 

La coordination de Radio France

Cette pétition a été remise à:

    La Coordination DE RADIO FRANCE a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 572 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    La Coordination compte sur vous aujourd'hui

    La Coordination DE RADIO FRANCE a besoin de votre aide pour sa pétition “François Hollande, Fleur Pellerin: Radio France : La situation est grave mais peut-être pas désespérée”. Rejoignez La Coordination et 571 signataires.