NON A L'EXPLOITATION PAR LA CONCURRENCE ETRANGERE DE NOS CENTRALES HYDROELECTRIQUES

NON A L'EXPLOITATION PAR LA CONCURRENCE ETRANGERE DE NOS CENTRALES HYDROELECTRIQUES

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Grâce à Bruxelles et à Margrethe Vestager les 400 barrages hydroélectriques risquent de passer à la concurrence canadienne, suédoise ou… chinoise ! En effet EDF gère 80% de la puissance installée sur le territoire, Engie ayant le reste.
Jusqu’alors les barrages étaient concédés par l’état à EDF pour 75 ans. Et lorque la concession arrivait à son terme elle était reconduite. De plus EDF doit investir 400 millions d’euros chaque année pour les retaper.
EDF n’est plus en position de monopole et perd déjà 1 million de clients chaque année.
Les barrages fournissent 10% de l’électricité française et plus de 70% de son énergie verte. L’Union Européenne veut priver l’entreprise d’un outil si précieux pour la transition énergétique. Et on peut aisément prendre le relais des centrales solaires ou des éoliennes en cas de manque de soleil et de vent.
La centrale de Montéric (barrage de Sarrans) dégage en moins de 2 minutes la puissance d’un réacteur nucléaire qui lui mettra 24 heures.
Nicolas Hulot signe l’ouverture à la concurrence de 150 barrages d’ici 2022.
De plus il y a une absence de réciprocité : la France est le seul pays sommé par Bruxelles de remettre ses barrages sur le marché. Car nul autre pays ne fonctionne avec le régime des concessions. Ailleurs, en général, le barrage est la propriété de l’exploitant. EDF est donc dans la situation du combattant qui ne peut rendre des coups. Elle verra ses barrages passer à la concurrence suédoise ou canadienne sans être en mesure d’être candidate en Suède ou au Canada.
Pourquoi l’état français ne vend il pas pour l’euro symbolique l’ensemble des 400 barrages hydroélectriques à EDF ?
En appauvrissant ainsi EDF nous risquons de voir un jour le prix du kilowatt heure augmenter énormément et les grands perdants ce sera nous les consommateurs d’électricité. Alors mobilisons nous et soutenons EDF en signant cette pétition.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !