Demande de report des épreuves de BTS Tourisme de première année

Demande de report des épreuves de BTS Tourisme de première année

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Alexia COTTINEAU a lancé cette pétition adressée à Frédérique Vidal et à

Nous souhaitons vous faire part d’une situation inquiétante qui touche des étudiants de BTS, nous ne sommes probablement pas les seuls à subir ces changements et ces conditions très perturbantes.

Plus nous serons nombreux à signer, plus nous pourrons être entendus, donc n'hésitez pas à participer à cette pétition.

Nous sommes des étudiants de BTS Tourisme du Lycée Anne-Sophie PIC de Toulon, nous avons pris la décision de rédiger cette pétition.

Comme vous le savez tous, la COVID-19 a eu de nombreux impacts déplorables depuis son arrivée dans notre pays.

Initialement, nous devions passer nos CCF de LV1 et LV2 les mardi 6 et mercredi 7 avril. Suite aux annonces du Président de la République, les épreuves ont évidemment été annulées. Après de nombreux mails nous certifiant que les épreuves sont annulées, nous avons appris mardi 6 avril à 19h que les épreuves sont maintenues au jeudi 8 avril (8 heures pour certains). Cependant, selon la loi, “sauf dispositions plus favorables, la convocation des étudiants aux épreuves écrites et orales est faite par voie d'affichage, sur des panneaux réservés à cet effet, au moins 15 jours avant le début des épreuves. Elle comporte l'indication de la date, de l'heure et du lieu de chaque épreuve. En tout état de cause, une convocation individuelle doit être envoyée aux étudiants dispensés d'assiduité.” or nous n’avons aucune convocation officielle mis à part un tableur excel indiquant les horaires de passages de chaque étudiant. “

Il n’est pas normal de ne pas avoir le droit au même traitement que tous les autres candidats (dates de passage posant un véritable problème d’équité et un désavantage conséquent pour certaines personnes qui passent le 8, 9 avril et celles qui ne passeront leurs épreuves qu’après les vacances scolaires soit le 26 avril). Pourquoi créer une telle injustice entre les candidats au regard de la situation actuelle déjà très stressante ?

C’est en grande majorité, à nous, étudiants, d’agir pour que les mesures nécessaires soient prises.

Depuis le début de cette crise sanitaire, le diplôme du Brevet de Technicien supérieur est laissé pour compte. Nous sommes clairement en manque d’informations depuis plusieurs semaines, des mails nous parviennent jour après jour, certains se contredisent, d’autres semblent complètement déconnectés de la réalité. Malgré cela, nous tentons de nous adapter quotidiennement.

De ce fait, il nous est impossible de préparer convenablement nos examens CCF. Cette situation risque de compromettre nos chances de réussite. Une situation qui engendre énormément de stress et de tensions dans notre quotidien.

Nous souhaitons bénéficier des mêmes droits et du même traitement que les étudiants qui devaient passer leurs examens durant cette période de restriction des déplacements. Un communiqué de l’Enseignement Supérieur a été publié le 2 avril et informait sur la situation actuelle avec les mots qui suivent : “Pour la période du 5 avril au 2 mai inclus, l'ensemble des examens organisés par les établissements d'enseignement supérieur devront se tenir à distance ou être reportés. Aucun examen en présentiel ne peut être tenu durant cette période.” Il nous semble donc tout à fait logique d’être évalué au-delà du 2 mai, date à laquelle les examens et les établissements devraient rouvrir.

Les cours de la totalité des écoliers et étudiants français se déroulent TOUS à distance durant cette période. Pourquoi devrions-nous passer nos examens sur table et donc en présentiel ?

La situation actuelle pèse sur les étudiants qui ressentent un délaissement de la part du gouvernement et du rectorat à notre égard.


On nous parle de respect des règles et d’ÉGALITÉ, c’est maintenant qu’il faut nous le prouver.


Nous vous remercions par avance pour votre futur soutien, et votre compréhension face à cette situation qui nous déstabilise.


Cordialement,

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !