Tram T5 direction Chassieu!

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Depuis plusieurs décennies, la ville de Chassieu réclame une meilleure desserte en transports en commun et surtout l’arrivée du tramway. Si cette intention n’était peut-être pas fondée à l’époque, compte tenu de la relative faiblesse de la population et de l’importance économique de la ville, les chasselands aspirent aujourd’hui à davantage d’accessibilité au réseau de transport et à une meilleure mobilité.

Après l’avis défavorable du commissaire enquêteur en charge du prolongement de la ligne de tramway T5 jusqu’au rond-point René Cassin en 2013, mais aussi le refus de certains élus communaux et membres associatifs, à juste titre (le rond-point étant à environ un kilomètre du centre), une nouvelle concertation publique et un nouveau plan ambitieux s’imposent.

Actuellement pour une population d’un peu plus de 10 000 habitants, Chassieu est desservie par quatre lignes de bus :

  • Le 76 (Décines Grand Large – Corbas Les Balmes) passe par le centre-ville puis la zone industrielle. Ses fréquences demeurent limitées : 30 minutes en heure de pointe et une heure le reste du temps du lundi au vendredi (ne circule pas le week-end).
  • Le Zi 5 (Vaulx-en-Velin La Soie – Genas Rond-Point d’Italie) dessert exclusivement la zone industrielle, en moyenne toutes les 30 à 40 minutes avec un creux entre 9h et 12h (ne circule pas le week-end).
  • Le 28 (Pusignan Gutenberg – Meyzieu Zi) n’effectue que quatre arrêts à Chassieu-même, pour des horaires variant de 15 minutes en heure de pointe à 45 minutes ou une heure autrement. Il circule également le week-end.
  • Le 68 (Chassieu Les Grandes Terres – Vaulx-en-Velin La Soie), ligne principale et la plus empruntée, possède une fréquence de 15 minutes la plupart du temps. Si elle a le mérite de traverser toute la ville ou presque, elle tire son inconvénient essentiel dans cet avantage : la durée du trajet. Alors que Chassieu n’est distante que de six kilomètres du terminus La Soie, pour un temps de 12 minutes en voiture, il en faut plus du double pour le bus… Le week-end, le 68 passe toutes les 30 minutes le samedi et toutes les heures le dimanche.

Pour rejoindre le centre-ville de Lyon il faut donc compter en moyenne entre 45 minutes et une heure ! Chassieu observe ainsi que ses contributions au budget de la métropole lui sont injustement retournées. En effet, les priorités du Sytral, l’autorité organisant les transports dans la métropole lyonnaise et le département du Rhône, semblent plus axées sur l’édification de la ligne de métro E (à destination de l’Ouest lyonnais), de tramway T6 (Debourg – Hôpitaux Est) et d’allongement du métro B (jusqu’aux Hôpitaux Sud). Si nous nous félicitons de ces avancées indispensables à la démocratisation des transports en commun, nous constatons avec amertume que Chassieu est tenue à l’écart de ce processus. En outre, la métropole a remercié gracieusement les chasselands en construisant contre leur gré une route sur l’un de ses flancs, afin de satisfaire les caprices des promoteurs de l’installation du nouveau stade des Lumières, ceinturant encore un peu plus la ville (la rocade Est répondant à cette route).

Face à ce constat, auquel s’ajoute celui d’une croissance démographique assez poussée (la population a crû de 5,2% entre 2010 et 2015 d’après l’INSEE), nous souhaitons ardemment la reprise des concertations et des études de faisabilité lors du prochain plan de mandat du Sytral (post-2020). Pour ce faire, nous demandons à ce que soit réalisée une extension audacieuse de la ligne de tramway T5, c’est-à-dire qui ne se contente pas d’une arrivée au rond-point René Cassin, rond-point qui se situe en périphérie de la commune, et qui ne bénéficierait en conséquence pas directement aux habitants. Afin de répondre à cet objectif, le futur segment devrait comprendre aussi bien le centre-ville que la zone industrielle. D’une part il dynamiserait le centre-ville chasseland et faciliterait la mobilité des habitants en offrant une connexion rapide avec Lyon intramuros ; d’autre part il drainerait un espace économique réunissant près de 1400 entreprises et 20 000 travailleurs sur 941 hectares. Les répercussions écologiques seraient également notables puisque l’on assisterait mécaniquement à une réduction des déplacements motorisés.



Engagement compte sur vous aujourd'hui

Engagement CITOYEN a besoin de votre aide pour sa pétition “Fouziya Bouzerda (2ème Vice-Présidente à la Métropole de Lyon et Présidente du Sytral): Tram T5 direction Chassieu!”. Rejoignez Engagement et 7 signataires.