Pétition fermée

Formalisons et classifions toutes problématiques connues de tous domaines

Cette pétition avait 20 signataires


Nous connaissons tous la classification périodique des éléments, la classification scientifique des espèces, la classification des mots de notre langue(dictionnaire) et la classification de la connaissance(encyclopédie)
Ces outils furent des avancées majeures pour l'humanité

Nous savons tous aussi que formaliser une problématique c'est parcourir la moitié du chemin qui mène à la solution.

Aujourd'hui les enjeux sociétaux, environnementaux et techniques sont nombreux et certaines des problématiques soulevées sont intolérables; inégalités croissantes, sous-alimentation, maladies multiples, migration contrainte, etc..

Nous avons, avec les internets, un outil fantastique pour porter l'inventivité collaborative à son paroxysme


Je demande depuis des mois aux instituts scientifiques de notre pays, financés par la collectivité, qu'ils publient sous forme synthétique, les problématiques pointues sur lesquelles leurs dizaines de milliers de chercheurs travaillent afin que mon association qui porte un projet de construire une plateforme d'inventivité collaborative pour tous, et qui dépend de cette matière première, puisse faire un travail de regroupement et de classification des problématiques pour le rendre plus digeste aux yeux de tous citoyens (plutôt que les millions de pages de publications produites chaque année).

Pourtant je n'ai reçu aucune réponse... d'aucun institut


En conséquence, moi citoyen, je demande à mes compatriotes de signer et de diffuser cette pétition afin que l'assemblée nationale ou le parlement européen rédige une loi qui inciterait la recherche publique à faire ce travail de formalisation et de synthèse des problématiques de tous domaines scientifiques puis de le publier sous format numérique



Keusteu compte sur vous aujourd'hui

Keusteu a besoin de votre aide pour sa pétition “Formalisons et classifions toutes problématiques connues de tous domaines”. Rejoignez Keusteu et 19 signataires.