Permettez à la famille de France de revenir vivre au Domaine royal de Dreux.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Depuis de nombreuses années, la famille de France a choisi comme lieu de résidence le Domaine royal de Dreux. C’est dans cette ancienne demeure de Louis-Philippe, ancêtre direct de Jean d’Orléans, que ce dernier, sa femme et leurs cinq enfants, vivaient jusqu’à une date récente.

Ce domaine appartient à la Fondation Saint-Louis, association de loi 1901 créée en 1974 par Henri d’Orléans, grand-père du Prince Jean, et dont la raison d’être est « la protection du patrimoine des Orléans ». Lorsque l’on sait que le maire de Dreux associe la famille de France à un « patrimoine vivant », on peut s’étonner de l’irrespect avec lequel la Fondation a traité les occupants du Domaine royal.

En effet, la semaine dernière, le Prince Jean a été contraint de déplacer sa famille dans le sud, pour échapper au climat délétère entretenu par la Fondation. Dans un article, il évoque les multiples vexations commises par le personnel de l’association contre lui et sa famille, allant de la création d’autorité d’un nouveau règlement à l’interdiction d’accéder à certaines parties du parc.

M. Stéphane Bern, administrateur de la Fondation, a exprimé son soutien à la famille royale, de même que le maire de Dreux qui considère, comme nous l’avons dit, la présence de la famille de France dans sa ville comme un véritable atout patrimonial.

En-dehors de toute revendication politique et en reconnaissant le droit juridique de la Fondation, nous demandons à celle-ci de faire preuve de respect et de souplesse dans cette affaire, afin de lui trouver une conclusion rapide et satisfaisante pour ceux qui soutiennent la famille de France.