Stoppez la destruction de l'agriculture française

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les syndicats agricoles majoritaires freinent l'évolution de l'agriculture française vers un modèle plus efficace, plus adapté et valorisant plus le producteur. Le modèle actuel, dit conventionnel, ne rémunère pas correctement une majorité d'agriculteurs, par contre il rémunère principalement les fournisseurs de produits phytosanitaires, les grandes coopératives agricoles, la grande distribution, les syndicats majoritaires et quelques gros agriculteurs. Ces acteurs biens rémunérés mènent des actions de lobbying afin de bloquer toute évolution vers un modèle rémunérant mieux le producteur. Leur rémunération est assurée par des subventions qui plombent les budgets français et européens.

Ces subventions inefficaces passent par les agriculteurs, les incitent à conserver le modèle conventionnel, et elles finissent rapidement chez Bayer/Monsanto ou à la Cavac.

Les budgets français et européens sont aussi plombés par le coût les mesures pour limiter les impacts négatifs de ce modèle sur la santé (cancers, impacts neurologiques, etc...), sur la qualité de l'eau (dépollution des rivières et nettoyage des algues en bord de mer), sur le dessèchement des habitats de la faune sauvage (construction de réserves d'eau pour irriguer des cultures non adaptées à nos climats), sur la destruction des insectes pollinisateurs, etc...

Pendant qu'on assiste en France à ce blocus de notre agriculture, très rentable pour certains, dévastateur pour les agriculteurs, d'autres pays évoluent vers des modèles plus rentables pour les agriculteurs, plus sains pour les consommateurs et pour l'environnement, et moins coûteux pour les contribuables. Alors il est temps de dire non aux syndicats majoritaires qui bloquent toute évolution, et qui travaillent main dans la main avec les fournisseurs de produits phytosanitaires et les grandes coopératives agricoles.



Jacques compte sur vous aujourd'hui

Jacques NAMARA a besoin de votre aide pour sa pétition “FNSEA: Stoppez la destruction de l'agriculture française”. Rejoignez Jacques et 7 signataires.