FIFA contre l'afrique

0 hanno firmato. Arriviamo a 500.


« Quand on a organisé le calendrier, on a fait une petite magouille ». Il y a tout juste un mois, Michel Platini se confiait ainsi sur une émission de télé à propos de la Coupe du Monde 1998. Vingt ans plus tard, au vu du traitement réservé aux équipes africaines en Russie, il semblerait que les choses soient restées inchangées à la FIFA où corruption et pots de vins règnent toujours en maîtres.

L'exemple le plus éclatant remonte seulement à hier. Le Sénégal - dernière nation africaine en  lice - s'est vu refuser l'accès aux huitièmes de la Coupe du Monde en cours pour (tenez-vous bien) avoir pris deux cartons jaunes de plus que le Japon. On est tout sauf d'accord avec ce critère "arbitraire" de départage sans aucune explication logique. Un penalty grand comme une maison - refusé à Sadio Mane sur décision pilotée depuis la VAR room - a indubitablement fait pencher la balance en défaveur des Lions de la Teranga.

Nous exigeons une enquête de la FIFA sur les deux derniers matchs de la poule H qui ont été le théâtre de tant d'évènements frôlant l'indécence. Signez cette pétition et aidez Dooley Diaspora à porter voix aux plus hautes sphères de la FIFA.



Oggi: MOVIMENTO DOOLEY DIASPORA conta su di te

MOVIMENTO DOOLEY DIASPORA ha bisogno del tuo aiuto con la petizione "FIFA Contro L'africa/ FIFA contre l'afrique". Unisciti con MOVIMENTO DOOLEY DIASPORA ed 239 sostenitori più oggi.