Fermer les portes des magasins et/ou y adapter les températures intérieures

Fermer les portes des magasins et/ou y adapter les températures intérieures

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Jean Nicolas RICHARD a lancé cette pétition adressée à Armand Thiery et à

De nombreuses chaines se vantent aujourd'hui de leur approche écologique. Par exemple, sur son site internet "Jules prend conscience de l’impact de l’environnement et agit pour changer de modèle. Jules croit en une nouvelle façon de gérer son vestiaire de manière plus responsable, de façon optimiste. Avec authenticité, Jules ne revendique pas gratuitement mais prouve, avec sincérité, jour après jour, convaincu que chaque geste compte". D'autres exhibent des étiquettes garantissant l'attention écologique portée sur les produits de leur marque...

Malgré ces efforts force est de constater qu'au delà de la gestion du vestiaire ou de la filière d'approvisionnement, la gestion des points de vente s'éloigne trop souvent encore de cet objectif affiché. Nous continuons en effet de trouver de nombreux magasins surchauffés (22 degrés minimum) et/ou avec des portes grandes ouvertes sur l'extérieur en plein hiver. Cet état de fait est aussi valable en été...

De nombreux points de vente ont néanmoins installé des rideaux d’air pour répondre à cette problématique. Cependant :

- certains magasins qui n’en sont pas équipés continuent de laisser les portes ouvertes pour des raisons marketing 

- Ce rideau permet de «ne pas chauffer le trottoir» tout en assurant le confort des vendeurs et des clients mais, sur ce point, son efficacité ne semble pas toujours faire l’unanimité chez les commerçants. «Notre boutique en a un mais la sensation n’est pas la même que si l’on fermait la porte, reconnaît la responsable d’une boutique de vêtements pour femmes (et dont la porte est ouverte). Du coup, il nous arrive de régler le chauffage sur 25 pour avoir une température convenable dans la boutique. Et même de brancher un petit chauffage électrique derrière la caisse.»

Quand on sait que l’Ademe conseille une température intérieure de 19 degrés, il est inquiétant de constater que les réglages des magasins sont souvent positionnés bien au-delà de ce chiffre (et là les grandes chaînes sont aussi concernées). Pour améliorer  la consommation énergétique il est essentiel d’appliquer une régulation raisonnée des températures dans les magasins (pas trop chaud l’hiver, pas trop froid l’été). 1 degré supplémentaire (en plus ou en moins) c’est 7% d’énergie consommée en plus. À vouloir compenser les saisons plutôt que s’y adapter on aggrave une situation déjà fortement dégradée. 

Pour lutter contre le dérèglement climatique, demandons aux magasins de fermer leurs portes s’ils ne sont pas correctement équipés et, pour tous, d’adapter les températures intérieures pour ne pas gaspiller ainsi une énergie toujours plus précieuse.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !