Respecter le rythme des enfants à l'école notamment à Amiens

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Mme FOURE Maire d' Amiens envisage de revenir sur la réforme des rythmes scolaires en repassant à  la semaine des 4 jours. Ce projet est inacceptable pour la FCPE. D'une part, c'est remettre en place une organisation du temps scolaire néfaste aux enfants. Cela a suffisamment été dit et répété, c'est l'intérêt des enfants qui prime sur toute autre considération d' adultes.

Les chronobiologistes et experts des études internationales, comme la communauté éducative rassemblée autour de l'appel de Bobigny,  partagent le même constat : Pour les enfants,  les journées en classe trop denses freinaient leurs apprentissages et pénalisaient les plus en difficulté.« Rééquilibrer leur semaine était indispensable».

 D'autre part, le bien-être des enfants à  l'école comme leurs conditions d'apprentissage ne peuvent pas dépendre du bon-vouloir de Mme Le Maire. Si la communauté éducative doit pouvoir aménager à  la marge l'organisation du temps scolaire selon leur projet local, un cadre national est nécessaire pour que sur l'ensemble du territoire, tous les enfants bénéficient de semaines plus équilibrées, avec la garantie d'avoir 5 matinées de classe.   

 Ce sont bien les besoins des enfants en termes de pics de vigilance qui doivent guider l'organisation du temps scolaire et non la diversité des activités périscolaires. Quand les enfants sont davantage attentifs, ce qui est le cas le matin, c'est à  ce moment qu'ils doivent être en classe pour apprendre.

Mme Le Maire estime, en grande partie pour des raisons financières que l'éducation est une charge et non un investissement pour l'avenir et souhaite faire marche arrière.

Une mobilisation forte de l'ensemble des professionnels de la co-éducation est indispensable auprès du ministère de l' éducation nationale et ses instances académiques et locales et dans les communes dont Amiens, pour faire barrage à ce retour en arrière inacceptable ! 

Parents, enseignants, animateurs ou intervenants du secteur associatif culturel, sportif, d'éducation à l'environnement, souhaitent clairement continuer à améliorer la mise en place de cette réforme qui a impacté l'ensemble des acteurs éducatifs et non jouer au yoyo avec le rythme des enfants.   

Signer la pétition pour contrer le projet de Mme Fouré Maire d'Amiens



FCPE80 compte sur vous aujourd'hui

FCPE80 a besoin de votre aide pour sa pétition “FCPE80: Respecter le rythme des enfants à l'école notamment à Amiens”. Rejoignez FCPE80 et 92 signataires.