Contre l'expulsion du territoire de M Thlijani, professeur de physique

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


M. Thlijani, professeur de physique au collège Charpak de Gex a appris jeudi 28 mars 2019 qu’il était passible d’expulsion du territoire français sous 30 jours, applicable dès lundi 1er avril 2019. Cette décision est en lien avec l'échéance de son contrat de professeur passé avec l’Éducation nationale.

La situation est dramatique tant du point de vue personnel que pour ses conséquences sur les élèves et la vie du collège Charpak. M. Thlijani, comme d’autres dans son cas, a dû travailler et s’adapter au métier d’enseignant et à ses élèves avec beaucoup de volonté, d’opiniâtreté et de souci pour les jeunes qui lui sont confiés…Il est aujourd'hui en charge de 20 heures hebdomadaires d'enseignement. Il est impliqué dans le dispositif Devoirs faits, a créé un club Science et Technologie … sa présence au collège est précieuse pour de multiples raisons humaines et pédagogiques.

Malgré ses démarches personnelles en vue d’une régularisation de sa situation, et alors qu’il comptait pouvoir terminer l’année scolaire avec ses classes au sein du collège de Gex, il a reçu une OQTF « obligation à quitter le territoire français » … et ce, bien qu’aucun remplacement ne soit prévu pour son poste à Gex.

Il est encore possible de faire annuler cette mesure, inhumaine et incompréhensible du point de vue professionnel, en soutenant massivement M. Thlijani. Il a déjà reçu le soutien de l’administration du collège et de ses collègues professeurs.

Nous, signataires de cette pétition, exigeons l’abrogation de l’OQTF applicable à M Thlijani, la délivrance d'un titre de séjour lui permettant d'exercer son métier de professeur, ainsi qu'une prolongation adéquate de son contrat pour qu'il puisse régulariser durablement sa situation.