GUERRE KABILA – PEUPLE : L’HECATOMBE EN RDC

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur Joseph Kabila Kabange organise la prison à ciel ouvert en République Démocratique du Congo (RDC). Où son armée tue les hommes, les femmes, les enfants ; jeunes et vieux qui marchent pacifiquement en scandant les cantiques religieux ; munis de bibles, chapelets, crucifix et rameaux. Tué le pauvre peuple, c’est de l’obstination de Kabila à s’accroche au pouvoir alors que son dernier mandat s’est officiellement achevé le lundi 19 décembre 2016. Il organise le désordre : des conflits locaux provoquant de massacres et des déplacements de population afin de maintenir l’instabilité et empêcher la tenue de nouvelles élections.


Le peuple congolais mène la lutte par les marches pacifiques contre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila. Les manifestants sont réprimés par des tirs à balles réelles. Les manifestants sont réprimés par des tirs à balles réelles. Sachant que le peuple congolais est déterminé de chasser Kabila. Ce dernier ordonne à ses unités d’élite de sa garde personnelle de tirer sur la population congolaise. Les hommes en uniforme, surexcités, ont même eu la gâchette facile.


La situation actuelle en RDC est une situation de guerre qui ne dit pas son nom ; Guerre Kabila – Peuple : l’Hécatombe. Dont l’essentiel de la volonté du peuple congolais : souverain primaire est d’organiser les élections dans le respect de la Constitution ; sans Joseph Kabila à la tête du pays. Et, d’ailleurs ce dernier n’a plus de mandat légitime et aucune structure n’est légitime en RDC, tous ayant largement ; dépassés la durée de leurs mandats faute de nouvelles élections.


Le peuple congolais appelle avec force :

 

  • le départ de Joseph Kabila Kabange sans aucune condition de Kabila

 

  • le retour à l’ordre constitutionnel

 

  • l’instauration d’une période de transition : sans Joseph Kabila Kabange
  • la période de transition sans Kabila sera conduite par Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya et son Premier Ministre Dr Denis Mukwege : qui constituent le Gouvernement du Salut Public voulu par le peuple congolais ; qui doit conduire les élections libres, crédibles, transparentes et démocratiques.


Le peuple congolais aspire à la liberté, à la démocratie et il veut se choisir librement les gouvernants. Il attend de ses responsables politiques de la probité, de l’exemplarité, le sens de l’intérêt général et de servir l’Etat.


Par solidarité internationale des peuples du monde dans une très large coalition des contestations contre Kabila. Le peuple congolais souhaite que Monsieur Joseph Kabila Kabange se voit infligé une peine ferme et exemplaire, peine qui pourrait faire jurisprudence sur la question de l’alternance du pouvoir en RDC. En guise de la journée du 16 février 1992 : des Martyrs des Chrétiens que le peuple congolais organise une Marche Pacifique Non – Stop des 3 jours du vendredi 16 février au dimanche 18 février 2018.
Cette pétition sera déposée aux Décideurs et à Madame L’Avocate Fatou Bom Bensouda : Procureure Générale de la Cour Pénale Internationale (CPI) le lundi 12 février 2018 à 15H00’ lors d’un Méga Sit – In International de la Diaspora Congolaise.


Signez et partager en masse pour que notre voix soit entendue !

  • La pétition sera adressée :
  • Madame La Juge Présidente de la CPI
  • Monsieur Le Président du Conseil de Sécurité des Nations Unies
  • Son Excellence Monsieur Le Secrétaire Général des Nations Unies
  • A Sa Sainteté Le Pape François

 

decodynrdc.com



Faustin Mwamba compte sur vous aujourd'hui

Faustin Mwamba KASONGO MWANA KAYUMBA a besoin de votre aide pour sa pétition “Faustin Mwamba Kasongo Mwana Kayumba: GUERRE KABILA – PEUPLE : L’HECATOMBE EN RDC”. Rejoignez Faustin Mwamba et 35 signataires.