Faire de l'écologie, la priorité du gouvernement

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Manifeste aux personnes préoccupées par la Planète

Paris, le 29 Août 2018


A l’attention du président de la République

Hier matin, comme des millions de Français, à l’heure du petit déjeuner, nous avons appris que Nicolas Hulot – ministre de la Transition écologique et solidaire – démissionnait de son poste, désabusé, résigné.

Mais alors, si même cet écologiste convaincu – ayant accédé à l’une des plus hautes fonctions de l’Etat – a constaté amèrement l’impossibilité d’agir au sein du gouvernement pour assurer la protection de l’environnement, de quels moyens disposons-nous en tant que jeunes citoyens pour agir ?

De peu à vrai dire… L’écriture peut être et l’utilisation des réseaux sociaux certainement ; après tout nous sommes la génération 2.0.

Nous avons alors souhaité, monsieur le Président, vous faire part de notre colère, tristesse et désarroi face aux atteintes quotidiennes portées à l’environnement.

Avez-vous déjà entendu parler du dauphin de Chine, aussi appelé Baiji ? Probablement pas, et pour cause il a vraisemblablement disparu depuis 2007, du fait principalement de l’action de l’homme sur son milieu naturel.

Avez-vous déjà entendu parler de Sudan ? Il s’agissait du dernier mâle rhinocéros blanc du Nord, il est mort en mars 2018.

Nous sommes lassés et désemparés d’entendre chaque jour que les abeilles sont en train de disparaître, que les crues deviendront la norme, ou encore que des records de température seront atteints de manière récurrente.

Cet été, en juillet, il ne faisait pas moins de 33 degrés au-delà du cercle polaire arctique...
Non, la solution n’est pas de couper les arbres pour lutter contre les incendies de forêts, non le réchauffement climatique n’est pas une invention des scientifiques !

Peut-être que les animaux ne sont pas la première de vos priorités et que vous pensez avant tout au bien-être et à l’avenir de vos concitoyens.

Dans ce cas êtes-vous prêt, monsieur le Président, à devoir assumer la mort prématurée de milliers de vos concitoyens pour n’avoir pas su prendre les décisions courageuses qui s’imposaient quant à certains pesticides et perturbateurs endocriniens, alors même que vous en aviez l’opportunité ?

Êtes-vous prêt à avoir votre part de responsabilité dans les flux migratoires massifs et chaotiques qui toucheront notre planète en raison de catastrophes climatiques de plus en plus récurrentes, faute d’avoir œuvré pour un plan ambitieux pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Nos générations, les générations futures méritent mieux que la demi-mesure.

Nous, jeune génération, sommes prêts à revoir nos modes de vie, nos modes de consommation, à diminuer nos richesses.

Nous avons bien compris que l’on aura beau jeu d’avoir des comptes en banque remplis, si la planète terre n’existe plus…

Arrêtons de se soumettre à la volonté des lobbies et de croire que l’environnement est nécessairement contraire au développement de l’emploi.

Dès aujourd’hui, des mesures simples et facilement réalisables peuvent être mises en œuvre pour préserver l’environnement. Des idées nous en avons !

Nous attendons, monsieur le Président, mais pas trop car du temps nous n’en avons plus.



Citoyens Français compte sur vous aujourd'hui

Citoyens Français a besoin de votre aide pour sa pétition “Faire de l'écologie, la priorité du gouvernement”. Rejoignez Citoyens Français et 1 376 signataires.