libération de Sam Van Campenhout, détenu en Algérie

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


Le ressortissant belge Sam Van Campenhout, manager de l' hôtel Sheraton à Alger, capitale de l' Algérie, est incarcéré depuis début décembre 2019.
La justice algérienne lui reproche la transmission d'un e-mail à sa direction.
Selon la justice algérienne, cet e-mail constitue la diffusion d'une information sensible en rapport avec la sécurité, alors que cette information se trouvait déjà au préalable dans la presse algérienne.
Le sort de notre compatriote est entre les mains de la justice algérienne. Le juge d'instruction en charge de l'affaire, bien embarrassé par les proportions injustes s'est dessaisi en faveur de la Chambre des Mises en accusation, précisant que si cela dépendait de lui,il aurait déjà ordonné la libération de Sam Van Campenhout. Le fait-même que la Chambre des Mises en Accusation se saisit de l'affaire signifie que l'infraction supposée n'est pas correctionnalisée, mais assimilée à un crime, dont la peine encourue peut s'élever à 40 ans, donc à vie. SAM est papa de 2 petits enfants. Exigeons qu'on mette fin à cette parodie de justice et qu'on libère Sam immédiatement!