Un titre de séjour pour Ismaël !

Un titre de séjour pour Ismaël !

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Collectif LAIC, Dijon a lancé cette pétition adressée à Fabien Sudry préfet de Côte d'Or et à

Ismaël va de l'avant et ne refera pas le chemin à l'envers. Un titre de séjour pour  continuer de vivre en France, pour celui qui a été accueilli en 2016 en tant que mineur non accompagné, "MNA"!

Ismaïla Diallo, Ismaël pour tous ses proches, 22 ans, guinéen de naissance, français d'adoption vient de recevoir une OQTF mercredi 8 décembre à Dijon, exécutable immédiatement. 

Que dire d'Ismaël pour vous convaincre de signer même si vous êtes las de toutes ces pétitions qui encombrent votre boîte mail ? 

Il est arrivé de Conakry en 2016, mineur, traumatisé par des violences familiales. Pris en charge par l'ASE (aide sociale à l'enfance) il est jeté à la rue le jour de son 18 ème anniversaire, au mépris de la légalité . En dépit de vents administratifs contraires, grâce à des rencontres, il s'accroche. Il apprend le français en un temps record en UPE2A, obtient deux diplômes en aide à la personne et en cuisine collective au lycée, connaît les aléas du travail temporaire et des contrats courts mais ne se décourage jamais. 

Tout cela toutefois ne dit rien d'Ismaël, de ses liens d'amitié, de sa compagne, Manon, avec qui il  envisage de se marier, de son sens de l'humour, de sa vie ici, à Dijon. 

Rien non plus de ce que peut signifier le retour forcé dans un pays quitté par nécessité vitale, pour échapper à des sévices. Si Ismaël débarque à Conakry, il n'a ni maison, ni travail, ni argent, ni famille, ni amis.

L'état français transforme un jeune homme bien intégré en France, en SDF en Guinée, sort peu enviable dans un pays qui vient de vivre un coup d'état militaire en septembre. 

 

Alors, oui, on signe pour Ismaël mais aussi pour Manon, à la veille de voir leur vie brisée. 

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !