NON à la fermeture de la classe, une solution simple : l'ouverture de la petite section

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Villageois, parents d’élèves et futurs parents d’élèves, ainsi qu'anciens élèves de Saint-Romain-sous-Gourdon, nous venons d’apprendre le vendredi 26 janvier 2018, qu’une classe serait fermée à l’école de notre village à compter de la rentrée 2018-2019.

Actuellement à 2 classes de la moyenne section au CM2, nous serons ramenés à 1 classe. Nous ne pouvons l’imaginer !

On nous refuse l’ouverture d’une petite section de maternelle. Alors que nous avons des demandes ! La commune a investi dans une micro-crèche et possède des locaux suffisamment spacieux pour accueillir les enfants de la petite section lors de leur sieste. Face à la fermeture d'une classe et l'absence de petite section,de nombreux parents se retrouvent démunis face à la sociabilisation de leurs enfants.

Fermeture d’une classe à la rentrée :
• Un nombre d’élèves pour une classe inacceptable
• Moins de temps pour chacun
• Des conditions d’accueil et d’éducation qui se dégradent
• Des emplois supprimés
• La désertification du village

Pétition pour dire NON à la fermeture de classe, OUI à l’ouverture de la petite section

Maintenir 2 classes à l’école de Saint-Romain-sous-Gourdon, c’est offrir à nos enfants les conditions indispensables d’une école de qualité et à la construction de leur avenir.

Une seule classe de la moyenne section au CM2, ce n'est pas tenable sur du long terme, et signifie aussi inexorablement non seulement la fermeture de la classe, mais bien plus encore...

Garder la classe ouverte, c'est aussi être en cohérence avec les propos du ministre Jean-Michel Blanquer, qui le 8 janvier lors de son déplacement dans le Puy-de-Dôme déclarait vouloir redonner une pleine attractivité aux établissements des territoires ruraux. C'est le sens des actions du village, de son maire et de ses habitants avec l'ouverture de la crèche et aussi précédemment la réouverture du restaurant.

Ouvrir la petite section permettrait d'avoir le nombre d'enfants nécessaires pour sauver la classe - et la vie de l'école et du village - à la rentrée prochaine.

 



Severine compte sur vous aujourd'hui

Severine BEAUDOT a besoin de votre aide pour sa pétition “Fabien BEN: NON à la fermeture de la classe, une solution simple : l'ouverture de la petite section”. Rejoignez Severine et 708 signataires.