Vérité sur la voix du peuple Congolais

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


  • Version française

Entre espoir ou désespoir, je persiste à croire en mon premier, en pensant à toute ma famille, mes amis, mes connaissances et plus largement au peuple Congolais pris en otage, ou déjà sacrifié dans cette mascarade électorale orchestrée depuis deux ans sur un "rythme de rumba congolaise" sous les yeux d'une communauté internationale qui ferme les yeux afin de préserver ses intérêts économiques... Modification de la Constitution, reports des élections puis des résultats, incendie de 8000 machines à voter dans une des zones les plus sécurisées de Kinshasa à deux semaines des élections, exclusion de plus 1,2 millions d'électeurs pour le vote du 30 décembre 2018, sous prétexte d'un risque de propagation du virus Ebola, sans parler des exactions, intimidations, arrestations arbitraires, enrôlement d’enfants-soldat et utilisation du viol comme arme de guerre à l'Est du pays, coupures Internet le 31 décembre... Autant de signes annonciateurs d'un programme bien ficelé ayant pour but ultime le maintien au pouvoir de Kabila et du parti unique (ou presque), le Front Commun pour le Congo (FCC).

Pour stopper la gangrène de la corruption, le pouvoir doit changer de camp. Or, Félix Tshisekedi, à la tête de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a montré que son intérêt personnel prime sur l'intérêt collectif du Congo au moment où il s'est désolidarisé de l'alliance des opposants, suite à la désignation de Martin Fayulu en tant que représentant. La majorité des sièges du Parlement cédée au FCC (parti de Kabila) en témoigne...

Alors que le plus grand pays d'Afrique, par sa superficie, regorge de richesses naturelles innombrables dont 2/3 des réserves mondiales de cobalt, peut-on encore laisser faire et abandonner le peuple congolais à son triste sort?

S'indigner depuis sa "confortable vie en Occident" c'est bien, agir c'est mieux. Je vous propose de signer cette pétition afin de demander la publication des résultats de chaque bureau de vote par la CENI (Commission Electorale Nationale « Indépendante ») et de les comparer avec ceux récoltés par l'Eglise auprès de 40 000 bureaux de votes à l'issue du scrutin du 30 décembre 2018.

Fortifions-nous et Prenons courage pour une justice et une rupture avec les guerres, massacres et la pauvreté du peuple congolais !

 Une citoyenne du monde.

 

  • English Version
     

I have the dream that we all hang on hope than hopelessness when I think about my family, friends, acquaintance and all Congolese people who have been taken hostage for so long or already sacrified for the elections of December 30th in DRC (« Democratic » Republic of Congo). This electoral masquerade has been played for two years on the "rhythm of Congolese rumba" under an assumed blind of International Community, which prefers to stay focused on its own economic interests ... Modification of the Constitution, postponements of the elections and then results, fire destruction of 8000 voting machines in one of the most secured areas of Kinshasa just two weeks before the elections, exclusion of more than 1.2 million voters « justified » by Ebola virus propagation risk ; not to mention exactions, intimidations, arbitrary arrests and use child soldiers and rape as a war weapon in the East country side, Internet breakdown on December 31th… This is a non-exhaustive list of a well-crafted program which the ultimate goal is to ensure Kabila’s single party (or almost) governance, the Common Front for Congo (FCC).

To put an end to the corruption gangrene, the Power must change sides. However, Felix Tshisekedi, head of the Union for Democracy and Social Progress (UDPS) demonstrated that he puts his own personal interest over the collective interest of Congo at the time he parted ways from the alliance of opponents, after Martin Fayulu was designed as representative. The majority of the seats in Parliament transferred to the FCC (Kabila’s party) also testifies from Tshisekedi intentions...

While being the largest country in Africa by its surface, full of natural resources including 2/3 of the world's reserves of Cobalt, can we still let and give up the Congolese people to this fatality?

Actions speak louder than words...

That’s the reason why I encourage you to sign this petition in order to request that CENI (National Independent Electoral Commission) publishes the results of each polling station and to compare it with those collected by the Church in 40.000 polling stations, just after the polls.

Let's get up, let’s stand up and let's take courage for the rights, justice, the end of war, massacres and pain of Congolese people.

 A world Citizen.

 

 


Voulez-vous partager la pétition ?