Petition Closed

Pétition des Archelois vivant à l'étranger aux parlementaires haïtiens

This petition had 85 supporters


 Montréal, le 30 Mars 2017.

Parlement haïtien :

Sénat de la République

Chambre des Députés

Objet : Pétition

Nous, Archeloises et Archelois vivant à l’étranger, nous sentons très attristés et fortement interpellés et concernés par la crise que provoque le décret présidentiel promulgué par l’administration Martelly-Paul, en juillet 2015, portant création de la Commune des Arcadins, convertie en commune de Montrouis.

Nous voulons vous rappeler qu’Arcahaie, affectueusement appelée ‘’Cité du Drapeau’’, fut élevée au rang des communes le 17 0ctobre 1821, et jouit, depuis lors, d’une grande réputation tant par son hospitalité, ses plages pittoresques que par son passé historique pour avoir été le lieu par excellence du ralliement des noirs et mulâtres.

En effet, notre très chère et vénérable Cité a ses empreintes inscrites en lettres indélébiles dans les annales de notre histoire nationale. Le Congrès de l’Arcahaie, tenu sous le leadership éclairé de Jean-Jacques Dessalines, est considéré par certains historiens comme étant le premier Contrat Social Haïtien. Sans ce Congrès, non seulement il n’y aurait eu ni Vertières ni 1er janvier 1804 aux Gonaïves, mais il n’existerait pas non plus une Haïti libre et indépendante. Pourtant, et nous en sommes tout à fait convaincus, ceux qui veulent diviser Arcahaie n’oseraient même pas penser à poser le même geste dans la Cité de l’Indépendance.

Alors, pourquoi la Cité du Drapeau doit-elle accepter cette décision tout à fait injuste et injustifiée ? Pourquoi les gouvernements qui se sont succédé en Haïti, n’ont jamais éprouvé l’urgente nécessité de diviser le territoire archelois ? Quelles sont les motivations de ceux qui ont pris cette initiative ? Et pourquoi ont-ils choisi spécifiquement une partie de la côte des Arcadins dont on sait que c’est une zone qui, économiquement, est très rentable ?

Nous croyons qu’il existe encore des Hommes et des Femmes de grandes valeurs siégeant dans la prestigieuse et respectable enceinte du Parlement haïtien. Ces honorables femmes et hommes savent qu’ils sont des représentants du Pouvoir législatif dont l’une des prérogatives est de voter des lois susceptibles d’être utiles aux mandants. Et, comme Montesquieu l’a si bien souligné dans ‘’De l`Esprit des lois’’ : ‘’la loi doit être le consentement de ceux pour qui elle est faite’’. Pourtant, ce projet de loi dont nous parlons vous a été soumis sans la consultation ni le consentement de la population de l’Arcahaie.

En outre, nous tenons à souligner que ni l’Artibonite en tant Département, ni Montrouis en tant que Commune ne vont profiter de la division territoriale de l’Arcahaie, mais ceux qui ont pris cette décision sans fondement. De plus, cette crise concerne non seulement Arcahaie, en tant qu’Arrondissement, mais elle concerne également Haïti tout entière. Car Arcahaie n’est pas uniquement l’endroit où le Drapeau haïtien fut créé. C’est aussi le berceau qui a vu naître Haïti, ce pays que nous aimons tous.
Compte tenu des incidents tout à fait regrettables que cette crise a déjà provoqués ou peut encore provoquer sans une intervention adéquate et éclairée des autorités concernées, voici donc quelques propositions susceptibles de résoudre ladite crise.

Nous, signataires de la présente, proposons :

a) le maintien de Montrouis dans l’arrondissement de l’Arcahaie et département de l’Ouest ;

b) la création d’une commission chargée d’étudier le bien-fondé d’une nouvelle commune et de vérifier si les critères d’admissibilité sont respectés ;

c) la suspension de toute activité susceptible de nuire aux pourparlers engagés entre les autorités établies et la société civile ;

d) le dédommagement des victimes liées aux incidents de l’Arcahaie tout au long de la crise ;

e) la libération de toutes les personnes arrêtées lors des mouvements de protestation dans la Cité du Drapeau ;

f) le vote d’un budget annuel pour la célébration de la fête du Drapeau.

Mesdames et Messieurs, les membres de la 50e Législature du Parlement haïtien, Arcahaie est en train d’écrire, avec vous mais pas contre vous, une nouvelle page de son histoire. Compte tenu de cela, nous vous demandons de prendre votre décision finale non pas en fonction de votre idéologie ou votre appartenance politique, mais en tant qu’Haïtiens et Parlementaires agissant en toute bonne foi dans les intérêts d’une Haïti plus que jamais unie. Toutefois, quelle que soit votre décision, rappelez-vous que l’Histoire retiendra vos noms. Nous souhaitons ardemment que ce sera dans le sens positif. Car, parmi les grands hommes de l’Histoire, il y a ceux qui ont fait l’Histoire et ceux qui l’ont subie. Faites l’Histoire mais ne la subissez pas !

Fait à Montréal, les jour, mois et année ci-haut mentionnés.

 Soussignés :

 



Today: Collectif des Archelois vivant à l'étranger is counting on you

Collectif des Archelois vivant à l'étranger needs your help with “Exigeons aux parlementaires haitiens de trancher sur la problematique Arcahaie/Montrouis: Pétition des Archelois vivant à l'étranger aux parlemantaires haïtiens”. Join Collectif des Archelois vivant à l'étranger and 84 supporters today.